Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Pages

7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 19:16

DENHAM, Carolyn N. K., Le Livre de couture Merchant & Mills, Marabout, 2013.

 

 

Vous avez déjà fait de la couture et vous avez envie de vous y remettre ? Vous n’en avez jamais fait et vous désirez commencer cette activité ?

 

Ce livre vous aidera soit à retrouver les premiers gestes de couture soit à faire vos premiers pas…

 

Dans un premier temps, l’ouvrage vous donnera les bases de la couture. Il s’agit tout d’abord de  prendre connaissance de la liste des outils indispensables à toute couturière que sont les ciseaux, le fil, le mètre, la machine à coudre et bien d’autres accessoires. Ensuite, il faut apprendre les techniques de couture. Enfin il faut aussi savoir utiliser un patron et bien choisir son tissu.

 

Dans un second temps, vous découvrirez les premiers travaux de coutures que vous pourrez réaliser. Vous ne manquerez pas de choix. Quinze propositions vous sont faites : une trousse de couture, un tablier, un traversin, une marinière…. Deux patrons sont donnés en fin d’ouvrage.

 

 

Le livre a une couverture rigide, ce qui est devenu rare. Des nombreuses illustrations figurent dans l’ouvrage ce qui permet de mieux visualiser ce qui doit être réalisé.

 

 

 

Il ne reste plus qu’à oser ! À vos ciseaux…

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 15:56

 

Que savons-nous de la capitale de la France, à savoir Paris ?

 

Sans doute peu de choses.

 

Un nouveau magazine, intitulé Paris, De Lutèce à nos jours, vient de paraître. Cette revue trimestrielle, richement illustrée,  vous permet de faire un voyage à travers le temps dans la capitale française…

 

Feuilletons-le afin d’en savoir plus !

 

Un peu plus de quatre-vingts sont offertes à la lecture. Après avoir pris connaissance des actualités, nous sommes plongés dans un dossier thématique. Ce premier numéro nous dévoile les secrets de la construction d’un des emblèmes de Paris : la tour Eiffel.

 

Les pages suivantes nous invitent à remonter le temps. Nous voici plongés dans le Paris des origines, puis dans le Paris de François Ier.  Nous découvrons ensuite les hommes qui ont marqué la ville comme Étienne Marcel, prévôt des marchands.

 

Nous nous retrouvons soudain près des kiosques à journaux. Nous nous dirigeons ensuite vers le musée Carnavalet dans lequel se trouve une maquette de la Bastille. Nous nous rendons alors dans le quartier Saint-Georges et poursuivons la balade dans le Montmartre d’Utrillo. Nous nous arrêtons à la brasserie Lipp et prenons le chemin de la place Vendôme puis de la rue de Rennes. Entre-temps, nous avons revécu l’arrivée du premier Tour de France…

 

 

 

Si jamais ce voyage a laissé sur votre faim, vous pouvez toujours vous procurer les livres qui sont proposés en lecture à la fin de la revue…

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 18:49

 

 

Cette revue, à savoir Papillote, est nouvelle.

 

Le premier numéro est paru en décembre 2011. Encore une de plus me direz-vous ?

 

Pourquoi ne pas l’ouvrir ?

 

Destinée aux enfants de sept à douze ans –mais pourquoi ne pas nous laisser séduire par ce magazine, nous les adultes ?-, Papillote est un bimestriel.

 

D’un petit format, la revue est agréable à consulter. Elle offre des illustrations nombreuses et magnifiques.

 

Les textes sont faciles d’accès non seulement parce que les caractères d’écriture sont assez gros, mais aussi parce que chaque page est bien présentée.

 

Cette revue, très ludique, ne propose pas uniquement des recettes.

 

Dans ce premier numéro, les enfants et leurs parents découvriront ou redécouvriront, entre autres, l’histoire du chocolat et de la dinde. Ils apprendront pourquoi les blancs d’œufs montent en neige lorsqu’on les bat.

 

Huit fiches cuisine, détachables, occupent la place centrale de la revue.

 

Environ trente recettes sont proposées dans ce premier numéro….

 

Et si les parents en profitaient pour prendre le temps de cuisiner avec leurs enfants ! Au moins de temps en temps !

 

C’est une belle occasion de partager un moment convivial ensemble et qui se terminera autour de la table !

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 10:26

 

D'abord annoncé pour l'année 2011, le retour du héros Esteban n'aura lieu que l'an prochain….

 

 

Ce dessin animé, diffusé dans les années 1980, mettait en scène un jeune garçon Esteban qui se rend en Amérique du Sud, continent nouvellement découvert à la fin du XVe siècle.

 

Le jeune héros découvre l'Amérique latine en compagnie, entre autres, de Zia, Tao et de Mendoza. Trente-neuf épisodes avaient alors été diffusés !

 

Les Mystérieuses Cités d'or auront bientôt une suite.

 

Vingt-six épisodes de vingt-six minutes chacun sont en préparation dans les studios Blue Spirit -qui se trouvent à Angoulême- et en co-production avec Movie Plus (société de Jean Chalopin créateur de ces personnages.).

 

Cette fois, nous devrions retrouver Esteban et ses amis sur le continent asiatique, et ce, à l'automne 2012, sur T.F.1… Encore un peu de patience !

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 12:17

Nous savions depuis longtemps que l'homme avait fabriqué du vin bien avant l'Antiquité. L'archéologie l'avait prouvé depuis de nombreuses années. Depuis une nouvelle découverte a permis d'établir que la production de vin est bien plus ancienne que ce nous croyions encore !

 

En Arménie, une équipe d'archéologues ont mis au jour, en décembre dernier, une unité complète de production du vin datant de 6 100 ans avant notre ère.

 

Déjà en 2007, une équipe de l'institut d'archéologie de l'Université de Californie à Los Angeles avait trouvé de fort vieux grains de raisins dans une grotte à l'Est de l'Arménie à quelques kilomètres de l'Azerbaïdjan. Depuis les fouilles n'ont jamais cessé.

 

Une chaussure de cuir, datée de 5 500 avant notre ère, a même été découverte. Il s'agit à ce jour de la plus vieille chaussure connue.

 

En ces mêmes lieux, les archéologues ont aussi découvert les traces d'une petite industrie. Il s'agit visiblement d'un atelier de vinification.

 

Les archéologues ont, en effet, trouvé des pots,  une cuve d'une capacité de cinquante litres, une bassine en argile de trente centimètres de côté. Cette dernière est surmontée d'une rigole qui semblait devoir y amener un liquide. Les archéologues supposent qu'il s'agit d'un pressoir dans lequel on foulait les grains avec les pieds.

 

Tout près de là, les archéologues ont trouvé des restes de grappes et des grains de raisins. Des sarments de vigne étaient aussi présents. Les paléobiologistes ont pu affirmer que les grains de raisins appartiennent à Vitis vinifera. Il s'agit de la vigne que nous connaissons encore actuellement !

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 14:52

Au mois de décembre 2010, au Nord d'Autun dans le faubourg  d'Arroux, les archéologues de l'I.N.R.A.P. ont découvert un dépôt de plus de cent mille pièces de monnaie romaine datant de la fin du IIIe siècle de notre ère.

 

À cet endroit était alors situé un quartier antique qui était partagé entre artisanat et habitat aisé.

 

Ce dépôt se compose de petites pièces de bronze pesant moins de 0,4 grammes l'une. Il s'agit d'une monnaie non officielle émise en dehors du contrôle de l'Empire romain.

 

En effet, durant la seconde moitié du IIIe siècle de notre ère, l'Empire romain est confronté à de nombreuses difficultés : guerres perpétuelles entre les prétendants au trône impérial, diverses épidémies, crise économique, menaces d'invasion, entre autres.

 

Ces événements ont alors une conséquence. L'État romain ne parvient plus à contrôler son système monétaire. C'est pourquoi, de nombreuses monnaies, de peu de valeurs, ont pu être émises par des particuliers. Ces monnaies, que nous pourrions qualifier de "monnaie de nécessité," étaient cependant plus ou moins tolérées par l'Empire romain.

 

Les monnaies trouvées se rapprochent de celles typiques du IIIe siècle, telles les monnaies de Tétricus.

 

Le dépôt découvert à Autun n'est pas à proprement parlé un trésor. Les monnaies, qui se trouvaient dans un panier, en partie conservé grâce à la forte teneur en cuivre de ces pièces, avaient visiblement été placées dans cette fosse scellée par des tuiles afin d'être refondues. D'ailleurs, la fosse est située dans l'emprise d'un des ateliers de métallurgie découvert sur le site.

 

Cette découverte de trois-huit kilogrammes de pièces fournira des informations nouvelles sur le monnayage non officiel de cette période ainsi que sur les phénomènes de déclassement et de refonte des monnaies durant l'Empire.

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 10:40

 

Depuis plus de vingt ans, la cité antique de Sagalassos, qui se trouve dans la région de Burdur en Turquie, est non seulement fouillée mais aussi restaurée.

 

L'occupation de ce lieu est fort ancienne. Mais c'est surtout sous l'Empire romain, entre le IIe et le VIIe siècle, que la cité s'est développée. Sagalassos fut abandonnée par ses habitants lors du séisme qui eut lieu au VIIe siècle de notre ère.

 

 

 

En septembre dernier, l'équipe d'archéologues, dirigée par Marc Waelkens (Université catholique de Louvain ; Belgique) a mis a jour, dans la cité antique, un établissement de bains romain datant du début de notre ère. Ce complexe balnéaire se trouvait sous les ruines de thermes impériaux qui avaient déjà fait l'objet de fouilles.

 

Les thermes, qui viennent d'être découverts, ont été construits entre 20 avant notre ère et 30 de notre ère (i.e sous le règne d'Auguste ou de Tibère).  Ces thermes sont, à ce jour,  les plus anciens connus de toute l'Asie Mineure.

 

Le bâtiment, bien conservé, a une taille de trente-deux mètres cinquante sur quarante mètres. Les murs devaient faire environ douze mètres de haut, mais il n'en reste plus que quelque huit mètres.

 

Ces anciens bains ont été remplacés par les thermes impériaux lorsque l'empereur Hadrien a choisi Sagalassos comme capitale du culte impérial de toute la région de Pisidie.

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 17:53

Source

 

Depuis que nous sommes passés à l'Euro, nous n'avons plus aucun portrait sur nos billets de banque. Cependant, parmi les pays du continent européen qui n'ont pas comme monnaie l'Euro, il existe encore des billets de banque à  l'effigie des personnalités qui ont marqué leur pays. C'est pourquoi, cette nouvelle devrait nous intéresser !

 

Vous souvenez-vous de cette petite fille espiègle et coquine qui s'appelait Fifi Brindacier ?

 

L'auteur de ce personnage, à la force surhumaine, pourrait bientôt figurer sur les billets de deux cents couronnes suédoises qui devraient être mis en circulation dans le pays en 2013.

 

Astrid Lindgren, qui naquit en 1907 et disparut en 2002, figure parmi les noms les plus souvent cités. Il est vrai aussi que les ouvrages de la créatrice, entre autres de Fifi Brindacier, ont été traduits dans 88 langues et ont été vendus à 145 millions d'exemplaires.

 

Cet hommage à une grande dame de la littérature suédoise enfantine ne peut que nous enchanter…

 

La Banque centrale du Suède devrait arrêter sa décision dans le courant de l'automne de cette année.

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 15:45

Citoyen Junior n° 1 - Septembre 2010

 

Les Éditions Faton nous proposent une nouvelle revue mensuelle : Citoyen Junior.

 

Ce nouveau magazine, destiné aux jeunes âgés entre dix et quinze ans, permet de devenir citoyen "en découvrant la présence du droit dans la vie de tous les jours et dans les événements de l'actualité."

 

Trente-neuf pages s'offrent aux jeunes lecteurs. Il s'agit de prendre conscience qu'il n'existe pas de société sans lois.

 

Que trouverez-vous dans ce premier numéro ?

 

Un petit aperçu ?

 

Dans la rubrique lex-hic, vous avez l'histoire du mot barreau. Un dossier important est consacré au téléchargement. Un voyage dans le temps nous permet d'apprendre ce qu'était l'ordalie au Moyen Âge. Une B.D. raconte le procès de Gustave Flaubert au sujet de son roman Madame Bovary, une autre présente un article du code civil.

 

L'ensemble de la revue est ludique. Le magazine est aussi richement illustré et agréable à lire. Les adultes devraient, sans hésiter, prendre connaissance de son contenu….

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 11:46

UNE MICRO-ALGUE PRENOMMEE DIATOMEE

 

Le verre est un composé solide résultant de la fusion d’un sable siliceux mêlé de chaux et de carbonate de sodium ou de potassium. L’homme est capable d’en fabriquer mais il n’est pas le seul !

En effet le plus grand producteur de verre sur Terre est la diatomée. Cette algue unicellulaire, que nous trouvons dans les mers, les rivières et les lacs, est étudiée par Pascal Jean Lopez, chercheur au C.N.R.S. et son équipe, depuis sept ans.

Les chercheurs s’intéressent particulièrement à la capacité qu’a cet organisme à absorber et à transformer la silice. Cette molécule, qui est le principal composant du sable, est employée pour fabriquer du verre. Or la diatomée absorbe ce composant naturel afin de former un squelette…. en verre !

En laboratoire, les chercheurs sont déjà parvenus à créer du verre mais à une échelle microscopique. Le verre ainsi obtenu pourrait être plus souple, plus transparent et plus résistant. Nous pourrions envisager quelques améliorations en modifiant un certain nombre de paramètres.

 

La diatomée offre d’autres richesses. La structure de la diatomée a des propriétés reconnues dans le domaine de la filtration. La cellule est capable de synthétiser un squelette poreux. Ces propriétés sont utilisées dans des filtres qui sont présents dans les systèmes de traitement de l’eau des piscines. Le résultat de cette filtration est souvent proche de la perfection.

 

Ce squelette possède aussi des vertus abrasives qui pourraient être utilisées dans la fabrication d’un dentifrice.

La diatomée est également une micro-algue photoluminescente, c’est-à-dire qu’elle transmet la lumière. Cette capacité pourrait être utilisée pour réaliser des fibres optiques plus performantes.

Cette micro-algue a une forte teneur en lipide. Elle peut accumuler beaucoup d’acides gras qui, une fois recueillis, pourraient servir à la  création d’un biodiesel.

Cette micro-algue n’a pas fini d’inspirer les chercheurs…

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article