Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 10:00

BIOGRAPHIE :

Magdalena Carmen Frieda Kahlo Calderón voit le jour le 6 juillet 1907 à Coyoacán qui se trouve dans la banlieue de México.

Son père, Karl Wilhelm Kahlo (1872-1941), avait quitté l’Allemagne, son pays natal, en 1891. En s’installant au Mexique, il avait hispanisé son nom en Guillermo et s’était marié avec Maria Cardeña qui lui donna une fille avant de mourir en couche lors d’une deuxième naissance. Il épousa en seconde noce Matilde Calderón y González qui lui donna cinq enfants : Matilde, Adriana, Wilheim (décédé à l’âge d’un an) Frida et Cristina.

L’année 1910 et celles qui suivirent comptent parmi les plus importantes dans l’histoire du Mexique moderne. Le 20 novembre 1910 fut le début d’une insurrection qui engendra la révolution mexicaine. Le renversement du pouvoir permit non seulement la mise en place de nombreuses mesures sociales mais aussi la fondation d’une nouvelle identité nationale notamment grâce à l’art. L’importance de cette période historique fut si grande que Frida Kahlo prétendit toute sa vie être née en 1910.

En 1914, Frida Kahlo fut victime de la poliomyélite qui l’obligea à rester alitée neuf mois durant. Elle en garda des séquelles : une jambe atrophiée et une claudication.

En 1922, elle fut admise à l’École préparatoire nationale où elle rencontra pour la première fois Diego Rivera.

Le 17 septembre 1925, Frida Kahlo fut victime d’un terrible accident de la circulation. Le bus dans lequel elle se trouvait avec son ami, Alejandro Gómez Arias, heurta violemment un tramway. Le choc a causé « la fracture des troisième et quatrième lombaire ; trois fractures du bassin ; [onze] fractures du pied droit ; une luxation du coude gauche ; une blessure profonde de l’abdomen due à une barre de fer […]. Péritonite aiguë. Cystite avec canalisation pendant plusieurs jours. […] La fracture de la colonne vertébrale est passée inaperçue jusqu’à ce que la patiente soit examinée par le docteur Ortiz Tirado, qui prescrivit l’immobilisation avec un corset de plâtre pendant neuf mois. »

Frida Kahlo porta toute sa vie les séquelles de cet accident. L’ironie du sort fit que ce fut ce grand drame qui fit sa fortune : elle commença à peindre. Sa mère lui fit construire un chevalet qu’elle fixa à son lit et son père lui offrit du matériel de peinture. Cependant, Frida Kahlo avait été initiée par son père à la photographie. Elle savait développer, retoucher et colorier des clichés apprenant ainsi la précision et la concentration. Elle avait aussi appris le dessin à l’occasion d’un stage chez le graveur publicitaire Fernando Fernández. Enfin elle avait quelques connaissances sur les grands peintres européens.

En 1926, elle renonça à ses études et réalisa son premier autoportrait. Elle ne se consacra plus qu’à la peinture.

En 1928, Frida Kahlo rencontra pour la deuxième fois par l’intermédiaire de Tina Modotti le peintre Diego Rivera. Cette même année, elle adhéra au Parti communiste mexicain, mais elle le quitta en 1929, Diego Rivera ayant été renvoyé de ce parti.

Frida et Diego se marièrent le 21 août 1929 malgré la désapprobation de la famille Kahlo. Diego est de vingt-et-un ans l’aîné de Frida. Elle était vêtue dans un style inspiré des costumes traditionnels.

Le 10 novembre 1930, le couple débarqua à San Francisco où Diego devait réaliser deux fresques. Frida, quant à elle, se consacra à la peinture. Elle réalisa les portraits de ceux qu’elle fréquentait. Elle fit aussi la connaissance Dr Leo Eleosser avec qui elle entretiendra une relation épistolaire sa vie durant.

Le couple retourna au Mexique en 1931 et fit les années suivantes et pour différentes raisons des nombreux séjours aux États-Unis.

En 1932, Frida fit une nouvelle fausse couche et perdit sa mère le 15 septembre.

Peu à peu, la santé de Frida Kahlo commença à se détériorer.

Le 9 janvier 1937, le couple accueillit à la Casa Azul Léon Trotski et son épouse, Natalia Sedova, en exil. Le couple restera là deux ans. L’artiste fit plusieurs tableaux.

L’année suivante, elle exposa des tableaux et parvint à vendre certaines de ses toiles. Cette même année, elle fit la connaissance d’André Breton qui parvint à la convaincre de venir en France. Elle exposa, en 1939, mais ne connut qu’un succès d’estime. Elle fit cependant la connaissance D’Ernst, Éluard, Picasso.

Quand elle revint au Mexique en mars de cette même année, elle quitta le domicile conjugal. Le divorce fut prononcé en décembre 1939.

En 1940, elle continua de peindre. Ses toiles évoquaient alors le désespoir et la mort. Le 21 août, Léon Trotski est assassiné. Frida alla rejoindre Diego à San Francisco. Le couple se remaria le 8 décembre de cette même année.

En 1941, le couple revint vivre à la Casa Azul. L’état de santé de Frida s’aggrava, surtout après la disparition de son père, le 14 avril.

En 1943, Frida fut nommée professeur à l’école de peinture et de sculpture.

En 1944, Frida connut de nouveaux soucis de santé. Elle commença à rédiger un journal.

En 1946, Frida reçut une bourse du gouvernement et un prix spécial lors des l’Exposition nationale au palais des Beaux-Arts. Elle dut être de nouveau opérée.

En 1950, Frida fut de nouveau hospitalisée. Cela dura neuf mois. Elle continua à peindre, y compris après sa sortie, neuf mois plus tard de l’hôpital.

En 1953, dans la galerie de Lola Álvarez Bravo, la Galería de Arte Contemporáneo, se déroula la première exposition personnelle de l’artiste. Frida fut présente dans son lit, lors du vernissage. Ce fut un succès. Peu après, Frida dut être amputée de la jambe droite.

En 1954, Frida Kahlo confirma dans ses dernières œuvres son engagement communiste. Le 2 juillet, elle participa à une dernière manifestation aux côtés de son époux. Elle s’éteignit le 13 juillet à la Casa Azul. « Espero alegre la salida y espero nunca volver. » dit-elle dans son journal. (« j’espère que la sortie sera joyeuse, j’espère ne jamais revenir. »)

La maison dans laquelle le couple a vécu, à savoir la Casa Azul, fut offerte à l’État par Diego Rivera. C’est depuis un musée.

Travail réalisé dans le cadre de l'Histoire des Arts ; Art de l'Image ; pour les élèves de 3e du collège de Rocroi (Ardennes).

Fin de la première partie.

Repost 0
Published by Clélie - dans peinture
commenter cet article