Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 10:11
Source

René d'Anjou naquit à Angers le 16 janvier 1409. Il est le second fils de Louis II, duc d'Anjou et de Yolande d'Aragon qui ont déjà quatre enfants. René d'Anjou fait partie de la famille royale puisque son grand-père, Louis Ier est le frère du roi Charles V.

 

En 1417, à la mort de son père, René d'Anjou devint roi titulaire de Naples et Jérusalem et comte de Provence.

 

Deux ans plus tard, Louis, cardinal et duc de Bar, qui est le grand-oncle maternel de René d'Anjou, devint son tuteur. René d'Anjou fut alors envoyé en Lorraine où il fut élevé à la cour de Bar.

 

Le 14 octobre 1420, René d'Anjou épousa Isabelle de Lorraine, renforçant ainsi l'alliance entre les deux familles.

 

Le 2 août 1427 naquit le premier fils du couple. Il s'agit de Jean de Calabre.

 

Le 17 juillet 1427, René d'Anjou assista au sacre de Charles VII à Reims.

 

À la mort de Louis de Bar, René d'Anjou devint duc de Bar. L'année suivante, à la mort de son beau-père, Charles II de Lorraine, il devint duc de Lorraine, ce qui mécontenta Antoine de Vaudémont, neveu de Charles II.

 

Antoine de Vaudémont revendiqua le duché de Lorraine. Il y eut conflit et le 2 juillet 1431, René d'Anjou fut capturé à la bataille de Bulgneville et remis au duc de Bourgogne, Philippe le Bon.

 

Le 1er mai 1432, il est obtenu une libération provisoire de René d'Anjou. Ce dernier voyagea jusqu'à Bruxelles, l'année suivante, avec le duc de Bourgogne afin de régler le contentieux avec Antoine de Vaudémont.

 

Le 24 avril 1434, René d'Anjou et Antoine de Vaudémont allèrent à Bâle pour faire arbitrer leur contentieux par l'empereur Sigismond qui trancha alors en faveur de René d'Anjou.

 

La même année, René d'Anjou dut se constituer à nouveau prisonnier du duc de Bourgogne.

 

Le 24 octobre 1434, René d'Anjou devint duc d'Anjou et comte de Provence à la mort de son frère aîné, Louis III.

 

Cette même année, tandis que son époux était toujours captif, une ambassade d'Isabelle de Lorraine se rendit auprès du pape Eugène IV et du duc de Milan pour obtenir des soutiens.

 

En 1435, René d'Anjou, qui est déclaré héritier de Jeanne II de Naples, devint roi titulaire de Naples.

 

Le 25 novembre 1436, Renée d'Anjou est libéré.

 

Par traité, René d'Anjou céda le Maine à son frère Charles en 1437.

 

Entre 1438 et 1442, René d'Anjou tenta de défendre son royaume de Naples contre Alphonse V d'Aragon, mais il échoua. Il dut abandonner Naples mais en conserva néanmoins le titre.

 

En novembre 1442, René d'Anjou perdit sa mère, Yolande d'Aragon.

 

L'année suivante, en mars, René d'Anjou rejoignit Charles VII à Toulouse après l'offensive française en Guyenne. Les négociations avec les Anglais aboutirent à une trêve et une convention matrimoniale. La fille de René d'Anjou, Marguerite fut fiancée à Henry VI d'Angleterre le 24 mai 1443. Le mariage fut célébré deux ans plus tard.

 

Cette même année, Yolande, la fille aînée de René d'Anjou, épousa Ferry II de Vaudémont, fils d'Antoine de Vaudémont.

 

En 1448, René d'Anjou fonda l'ordre du Croissant placé sous le patronage de saint Maurice.

En 1450, René d'Anjou soutint Charles VII en Normandie contre Henry VI.

 

Le 25 février 1453, René d'Anjou perdit son épouse, Isabelle de Lorraine. Le mois suivant, il céda le duché de Lorraine à son fils Jean.

 

En 1454, René d'Anjou participa en l'Italie à la coalition de Florence et Milan contre Venise et le roi d'Aragon.

 

La même année, le 10 septembre, René d'Anjou épousa en secondes noces Jeanne de Laval.

 

Entre 1457 et 1462, René d'Anjou séjourna en Provence.

En 1463, les Catalans, qui étaient en révolte contre le comte Jean II d'Aragon, s'allièrent à René d'Anjou.

 

En 1466, René d'Anjou accepta la couronne de Catalogne qui était un héritage des droits de Yolande d'Aragon. Mais la Catalogne ne fut occupée que de 1467 à 1470. Jean II parvient à la reconquérir en 1472.

 

En 1471, René d'Anjou transféra définitivement sa cour en Provence.

 

Le 27 juillet 1473, le petit-fils de René d'Anjou, Nicolas de Calabre mourut. Il était le dernier héritier en ligne direct. Louis XI confisqua alors à René d'Anjou les duchés de Bar et d'Anjou.

 

En 1476 avec le traité de Lyon, René d'Anjou reconnut l'autorité du roi sur l'Anjou.

 

René d'Anjou mourut le 10 juillet 1480. Des funérailles eurent lieu à Angers le 10 octobre 1481.

 

 

Mécène et maître d'une cour raffinée, René d'Anjou est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages. Il rédigea le Traictié de la forme et devis comme on fait les tournois (1451), le Mortifiement de Vaine Plaisance (1455) et le Livre du Cuer d'Amour Espris (1457).

Ce dernier ouvrage est un roman allégorique. Le héros, le chevalier Cuer part avec son écuyer, Ardent Désir, à la quête de sa cour dame, l'Amour.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Biographies
commenter cet article

commentaires