Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 10:08

Annoncée par le journal Ouest France de mars 2007, cette découverte, qui a eu lieu en Vendée, a été possible grâce à des fouilles préventives. Le terrain fouillé –soit six hectares- était destiné à la construction de pavillons.

 

Pierre Chevet, responsable de l'Institut national d'archéologie préventive (I.N.R.A.P.), a annoncé que cette villa était la plus grande connue à ce jour sur le territoire français. Ce que ces fouilles ont révélé est considérable : porte monumentale, mur d'enceinte, dépendances, cour d'honneur, une cave... datant du I ou II e siècle de notre ère.

 

Il est vrai que dans les années 1980, des céramiques avaient été découvertes non loin de l'église. Lorsque le projet immobilier a été constitué, il semblait évident que d'autres découvertes archéologiques étaient possibles sur ce terrain.

 

L'exploitation agricole, découverte sur ce site, représente un ensemble de quinze à vingt hectares. Une cour centrale d'environ huit hectares, deux cours latérales et des dépendances menaient jusqu'à la résidence principale. L'habitation avait même ses propres thermes.

 

Cependant, il reste à savoir comment était organisé la vie des habitants de l'époque et pourquoi ce lieu a été choisi comme habitation. Tout ne pourra être fouillé, une partie de l'habitation se trouvant sous l'église.

 

Ce qui est sûr aujourd'hui, c'est que la villa fut détruite au IV e siècle, mais que des traces d'occupation tardive –jusqu'au VI e siècle- ont été constatées. Les archéologues, en fonction des découvertes, parviendront à restituer le passé de cette villa et de leur ville. Toutefois, il leur faudra aussi trouver un compromis entre patrimoine et aménagement du territoire…. Si rien ne change, le site sera détruit : "Au nom de quel avenir, pourrait-on justifier le sacrifice de la mémoire ?"

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article

commentaires