Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Pages

10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 10:29
Source

D'origine bourgeoise, Jean Froissart naquit en 1333 ou en 1337 à Valenciennes, dans le comté du Hainaut.

 

Il voyagea beaucoup tout au long de sa vie : Hainaut, Angleterre, Écosse, Italie, à la cour de Gaston Phoebus, comte de Foix.

 

Il fut, entre 1361 et 1366, au service de Philippe de Hainaut, reine d'Angleterre. Ensuite, après 1366, il séjourna à la cour de Brabant puis en Bretagne. La même année, il se rendit à Bordeaux, auprès du Prince de Galles.

 

En 1367, il accompagna en Italie, le duc de Clarence, fils d'Édouard III.

 

En 1369, à la mort de Philippe de Hainaut, dont il avait épousé la cause, il partagea les sentiments anti-anglais de son nouveau maître, Guy de Chatillon.

 

Vers 1370, Jean Froissart entreprit la rédaction du premier livre des Chroniques qui rapportent les événements ayant eu lieu entre 1325 et 1370, lors de la guerre de Cent ans. À cette époque, l'auteur était favorable à l'Angleterre.

 

Vers 1376, Jean Froissart modifia, sous l'influence de ses nouveaux protecteurs, le premier livre des Chroniques dans un sens plus favorable à la cause française.

 

En 1387, Jean Froissart commença la rédaction du deuxième livre des Chroniques qui rapportent les événements ayant eu lieu entre 1337 et 1385.

 

En 1388, il se rendit dans le Midi, à Orthez. Il séjourna chez le comte de Foix.

 

Le 20 août 1389, Jean Froissart assista, à Paris, à l'entrée solennelle d'Isabeau de Bavière.

 

En 1390, Jean Froissart écrivit le troisième livre des Chroniques qui racontent les événements ayant eu lieu entre 1385 et 1389. Il poursuivit la rédaction du quatrième livre des Chroniques qui rapportent les événements ayant eu lieu entre 1389 et 1400.

 

En 1394, Jean Froissart se rendit en Angleterre pour la deuxième fois.

 

En 1400, Jean Froissart reprit pour la troisième fois la rédaction du premier livre des Chroniques.

 

Après 1404, nous ne savons pas ce que devint cet auteur. La tradition rapporte qu'il mourut à Chimay (qui se trouve aujourd'hui en Belgique) où il fut enterré.

 

L'ensemble des Chroniques couvre la période allant de 1326 à 1400, ce qui comprend les origines de la guerre de Cent ans et la première moitié de ce conflit.

 

Afin de rédiger le premier livre, Jean Froissart puisa ses informations, entre autres, dans les écrits de Jean le Bel, chanoine de Saint Lambert de Liège. Lorsqu'il corrigea le premier livre des Chroniques, Jean Froissart se détacha de celui qui l'avait inspiré, à savoir Jean Le Bel.

 

Jean Froissart s'efforça toujours de distinguer dans les faits qu'il rapportait ce qui était certain de ce qui ne l'était pas.

 

Jean Froissart est aussi l'auteur de quelques poèmes de galanterie allégorique : L'Orloge amoureux, le Traité de l'Espinette amoureuse, le Paradis d'Amour.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Biographies
commenter cet article

commentaires