Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Pages

9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 10:25

Source


Ésope, Fables, Folio Junior, Coll. Gallimard Jeunesse, 2003

 

Ce recueil, de petit format, permet de découvrir celui qui, au VIe siècle avant notre ère, créa ces fables dont s'inspirèrent tant d'auteurs les siècles suivants. Il eut pour nom Ésope.

 

Quelque cinquante-huit poèmes sont proposés. Chaque poème, assez court, s'achève par une sorte de morale : "cette fable montre que […]."

 

Les animaux, mis en scène par Ésope, sont tantôt communs comme le renard, l'âne, le chat, tantôt exotiques comme le chameau, le lion. D'ailleurs quelques titres vous évoqueront fatalement Jean de La Fontaine, comme "Le Corbeau et le Renard", "Le Loup et l'Agneau" ou "Le Rat des villes et le Rat des champs."

 

Parfois l'auteur accorde une place à l'homme, comme dans "La Femme et ses Servantes", "Le Laboureur et la Fortune."

 

Découvrons l'un de ces poèmes :

 

Un renard affamé, voyant des grappes de raisin pendre à une treille, voulut les attraper ; mais ne pouvant y parvenir, il s'éloigna en se disant à lui-même : "C'est du verjus."

Pareillement certains hommes, ne pouvant mener à bien leurs affaires, à cause de leur incapacité, en accusent les circonstances.

 

 

Puissiez-vous être tenté par cette lecture !

Partager cet article

Repost 0

commentaires