Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 10:20

RAPPEL :

L'adjectif qualificatif s'accorde en genre et en nombre avec le nom ou le pronom auquel il se rapporte. La plupart du temps, l'adjectif qualificatif se rapporte à un seul terme.

 

Lorsque l'adjectif suit un complément déterminatif, il faut se rappeler qu'il peut soit se rapporter au complément, soit au nom complété :

Du poisson de mer frais. Un groupe d'hommes grecs.

 

Quand l'adjectif se rapporte à un pronom, ce dernier ne porte pas de façon explicite, les marques de genre et de nombre. Dans ce cas, seul le contexte peut donner l'information nécessaire pour appliquer l'accord.

Je suis petite/ petit.

Nous sommes heureux/heureuses.  Souvenez-vous aussi que le pluriel dit de majesté ou de modestie ne désigne qu'un seul locuteur. Dans ce cas, "nous" est considéré comme une forme au singulier.

Vous êtes gentils/gentilles/gentil/gentille. Souvenez-vous que le pronom sujet de la deuxième personne du pluriel désigne aussi une personne. Il s'agit de ce que nous appelons en allemand "formule de politesse."

Quand nous avons une phrase à l'impératif, le sujet n'apparaît pas :

Soyez courageux/courageuse/courageuses.

 

Quand l'adjectif sert d'attribut à un infinitif ou à une proposition, il est toujours au masculin singulier.

Se tromper est aisé.

 

L'adjectif qui se rapporte à plusieurs noms ou pronoms coordonnés, se met au pluriel. Lorsque les noms ou les pronoms sont de genres différents, l'adjectif se met toujours au masculin pluriel.

Il existe quelques exceptions. Quand l'adjectif est précédé de des plus, des moins (ou  le participe passé précédé de des mieux) , il se met toujours au pluriel. Car nous considérons que nous avons l'équivalent de "parmi les plus". Par contre, lorsque l'idée exprimée est un haut degré ("très", "très peu"), l'adjectif s'accorde avec le nom. Il reste donc au singulier : la situation est des plus compliquée.

 

Avec l'expression avoir l'air, deux règles existent. Soit l'expression a le sens de "paraître", ce qui entraîne l'accord avec le sujet, soit l'expression a le sens de "mine, aspect", ce qui laisse l'adjectif invariable.

 

SYNTAXE :

 

1) L'adjectif qualificatif peut constituer la tête d'un groupe appelé "groupe adjectival".

-l'adjectif peut recevoir des compléments essentiels. C'est le cas des adjectifs transitifs :prêt à partir, exempt de défauts. L'adjectif peut recevoir des compléments facultatifs : il est gentil pour ses enfants.

 

La qualité exprimé par l'adjectif peut apparaître à un degré plus ou moins élevé.

Deux cas possibles :

-          sans comparaison explicite : Elle est peu/assez/relativement/très aimable.

-          Avec comparaison explicite : comparatif d'infériorité il est moins grand que moi. Comparatif d'égalité : il est aussi grand que moi. Comparatif de supériorité : il est plus grand que moi. Le superlatif de supériorité : il est le plus grand / il est le moins grand. Retenez que le comparatif de supériorité et le superlatif de supériorité de bon/petit/mauvais sont meilleur/moindre/pire.

 

2) Fonction de l'adjectif qualificatif

L'adjectif peut être épithète. Il est alors antéposé ou postposé au substantif auquel il se rapporte : de belles fleurs.

Souvenez-vous que parfois la place de l'adjectif peut être porteur d'une nuance : un grand homme/ un homme grand.

 

L'adjectif peut être épithète détaché. Dans ce cas, l'adjectif qualificatif est séparé du nom. Il est placé entre virgule ou en tête de phrase : ils regardaient, attentifs, la pluie tomber. Attentifs, ils regardaient la pluie tomber.

 

L'adjectif peut être attribut : il est beau (attribut du sujet). Je le trouve beau (attribut de l'objet).

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Langue : Grammaire
commenter cet article

commentaires