Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 10:14

Thulé est le nom que les Romains avaient donné à une île légendaire qu'ils situaient au nord de l'Atlantique.

 

Certains pensent que cette île pourrait être l'Islande, d'autres estiment qu'il s'agit de l'île de l'archipel écossaise des Shetland.

 

Les Romains estimaient que Thulé marquait la limite du monde septentrional connu. Tacite et Pline le Jeune évoquent cette île dans l'un de leurs écrits.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 10:09

Source

Cécrops est né de la Terre, c'est pourquoi, il est toujours représenté avec la moitié inférieure du corps en forme de serpent.

 

Cécrops épousa la fille du premier roi de l'Attique, dont le prénom est Actéos, et devint son successeur.

 

Alors que Cécrops régnait, Athéna et Poséidon se disputaient pour savoir qui obtiendrait la possession de son pays. Cécrops parvint à influencer la décision des immortels en la faveur de la déesse.

 

Cécrops, prince pacifique, enseigna à ses sujets la façon dont ils devaient construire une ville. Il leur apprit aussi à ensevelir leurs défunts. Il leur aurait transmis l'écriture.

 

Cécrops eut trois filles qui furent chargées par Athéna d'une mission. Elles avaient l'obligation de maintenir fermée une corbeille dans laquelle Érichthonios, fils de la déesse et d'Héphaïstos, avait été caché. Mais les jeunes filles, curieuses, ne purent résister à la tentation et ouvrirent la corbeille. En apercevant l'enfant en compagnie d'un serpent, elles furent prises d'une grande frayeur qui les poussa à se jeter du haut de l'Acropole.

 

Érichthonios occupa à son tour le trône d'Athènes.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 09:54

Sif signifie "parente par alliance".

 

Sif, qui est une déesse ase, est l'épouse de Thórr.

 

Nous savons peu de choses à son sujet.

Cependant, le poète islandais du Moyen Âge, Snorri Sturluson, raconte qu'un jour, Loki avait, par malice, coupé la chevelure de Sif. Thórr, furieux, obligea Loki à reconstituer la chevelure dorée de Sif.

Loki chargea les "alfes sombres", qui sont des nains, de refaire la chevelure. Loki demanda aussi aux "alfes sombres" de fabriquer plusieurs objets merveilleux comme la lance et l'anneau d'Ódinn, le bateau de Freyr et son sanglier aux soies d'or et le marteau de Thórr.

 

La chevelure de Sif, couleur or, est aussi devenue le symbole d'un champ de blé au moment de la moisson.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 09:54

Ce nom signifie probablement "la dame".

 

Freyja est l'une des principales déesses vanes. Elle est la fille de Njördr et de Skadi. Son frère jumeau, qui est aussi sans doute son époux, se prénomme Freyr.

 

Comme elle préside à l'amour et à la volupté, Freyja a acquis une réputation de lascivité. À cela s'ajoute l'idée de fertilité et de fécondité. C'est pourquoi, parfois, certains voient en Freyja l'une des représentations de la Déesse-Mère.

 

Une autre source lui donne Odr comme époux. Elle aurait eu deux enfants avec lui : Hnoss (qui signifie "bijou") et Gersimi (qui signifie "trésor).

Lorsque Odr laissa Freyja, cette dernière partit à sa recherche, mais en vain. Elle versa alors des larmes d'or qui sont l'image de fatalité.

 

Elle aurait inventé le sejdr qui est le plus important des rites magiques connu dans cette religion. Il s'apparente à la magie noire. Grâce à sa magie, elle parvient à se transformer.

 

Sa demeure a pour nom Fokvangr, ce qui signifie "Pré de la Bataille".

 

Lors des combats, elle se voit attribuer la moitié des guerriers morts sur le champ de bataille, tandis qu'Odinn reçoit l'autre moitié.

 

Il semble que Freyja soit une divinité féminine fort ancienne. Elle est d'ailleurs présente dans de nombreux récits.

 

En Suède, le prénom de Freyja apparaît dans certains toponymes, comme Frövi qui signifie "lieu sacré de Freyja". Peut-être que Freyja fut l'objet d'un culte, mais rien ne l'atteste à ce jour.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 09:43

LIBANE

Elle est la fille d'Ecca et d'Ebliu. Sa sœur se prénomme Ariu.

 

À la suite d'un oubli –que certains pensent volontaire-, une inondation eut lieu. Les seuls survivants furent Conang, Curnan et elle-même, Libane.

À la suite de cette inondation, elle vécut une année avec son chien sous un lac. Ensuite, elle se changea en saumon tout en conservant son visage et ses seins.

Après avoir nagé trois cents ans durant, elle fut repêchée par Gongall qui la prénomma Muirgen, ce qui signifie "née de la mer". Elle disparaît ainsi.

 

À la fois fée, sorcière et druidesse, Libane est vouée au culte des eaux matricielles. Elle s'apparente à notre Mary-Morgane bretonne.

 

 

ARIU

Elle est la sœur de Libane.

Elle épousa Cornan le Simple qui est un prophète à moitié sage et à moitié fou.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 10:15

ECCA
 

Ecca est le fils d'un roi d'Irlande. Il a pour frère Rib.

 

Sa marâtre, Ebliu, l'ayant mal conseillé, Ecca causa un grave affront à son père. C'est pourquoi, il choisit de s'enfuir du Munster avec Ebliu et Rib, mais ce dernier ne resta pas avec eux.

 

Ils arrivèrent à Brug na Boyne qui était le domaine féerique d'Oengus, qui est le fils du Dagda. Ce dernier leur demanda de partir, mais ils n'obéirent pas. Oengus tua donc leurs chevaux. Devant essuyer leurs reproches, Oengus accepta de leur offrir un cheval. Mais ce dernier avait une particularité : il devait marcher constamment au pas au risque de provoquer la mort.

Or lors d'un arrêt, ils oublièrent cela. Entre les pattes du cheval, une source magique apparut. Autour d'elle, Ecca fit bâtir une demeure qu'une femme devait maintenir fermée.

 

Ecca acquiert la souveraineté de la moitié de l'Ulster.

 

De son union avec Ebliu naissent deux filles : Ariu et Libane.

 

 

RIB

 

Frère d'Ecca, Rib s'enfuit avec son frère et sa marâtre, Ebliu.

Sur les conseils des druides, il finit par se séparer d'eux et s'installe dans la plaine d'Arbthenn.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 09:55

Fils du dieu Hermès, Éthalidès était un habile archer.

 

Lors de l'expédition des Argonautes, il fut choisi comme héraut (i.e. porte-parole du commandement).

 

Après avoir promis de lui accorder tout ce qu'Éthalidès pourrait désirer, à l'exception de l'immortalité, Hermès accorda deux grâces à son fils. La première fut que mort ou vif, Éthalidès serait toujours informé de ce qui se ferait dans le monde. La seconde fut qu'Éthalidès vivrait plusieurs vies successives et qu'il se souviendrait de tout ce qu'il avait vécu lorsque son âme irait dans un autre corps.

 

C'est pourquoi, afin d'illustrer leur croyance, les tenants de la métempsycose se servirent de la légende d'Éthalidès.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 09:56

Source

Nous ignorons le sens de son nom. Peut-être fut-elle une déesse vane.

 

Skadi est une figure surnaturelle importante : sans doute a-t-elle donné son nom à la Scandinavie (*skathin-auja signifiant soit le territoire qui "bénéficie de la chance de Skadi" soit "l'île de Skadi"). Toute l'Antiquité a considéré la Scandinavie comme une île, Scandzia insula.

 

Différents textes la présentent comme étant la femme de Njördr, ce qui pourrait faire d'elle la mère des jumeaux divins, Freyr et Freyja. Mais d'autres sources prétendent que la sœur de Njördr serait la mère de ces jumeaux.

 

Un autre mythe nous apprend que Skadi chercha à venger son père, le géant Thjazi, tué par Thorr. Les Ases qui souhaitaient obtenir d'elle des bienfaits, lui proposèrent d'épouser l'un des leurs, mais de le choisir en ne regardant que ses pieds. Skadi, estimant avoir reconnu Baldr, choisit les plus beaux pieds qui étaient ceux de Njördr.

Skadi demanda aussi que les dieux la fassent rire. Loki y parvint grâce à des grossières pitreries sexuelles.

 

Skadi est la déesse des montagnes (déesse-aux-raquettes, i.e. öndurdis). Comme Artémis, Skadi chasse armée d'un arc et de ses flèches. Or Njördr, son époux, est le dieu des mers. Afin de rendre leur cohabitation plus facile, le couple décida de passer neuf jours chez l'un puis neuf jours chez l'autre. Mais de même que Skadi ne parvenait pas à supporter le cri de la mouette, de même Njördr ne parvenait pas à supporter le hurlement du loup. C'est pourquoi, Skadi retourna dans les montagnes tandis que son époux regagna le bord de mer.

 

Nous pensons que Skadi a un lien avec la Grande Déesse fondamentale. Parmi les différentes facettes de la Déesse-Mère se trouve la Mère-mort. Donnant la vie, la Mère-mort est apte à reprendre ce bien qu'elle a accordé. Cela justifierait ses aspects à la fois violents, froids et fatidiques.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 09:58

Source

Fils de Thestor, qui est lui-même fils et prêtre d'Apollon, Calchas reçoit de son grand-père le pouvoir prophétique.

 

Calchas fut devin à Mycènes et prit part à l'expédition grecque contre Troie.

 

 Alors qu'Achille n'était encore qu'un enfant, Calchas déclara que sa présence serait indispensable à la victoire. Il annonça aussi que les vents ne seraient favorables aux Grecs que lorsque le roi, Agamemnon, accepterait de sacrifier sa fille, Iphigénie.

 

Calchas participa à la guerre de Troie comme guerrier. Il prit place dans le cheval de bois.

 

Un oracle avait prédit que Calchas mourrait dès qu'il aurait rencontré un devin plus expert que lui. Cela se produisit juste après le retour de la guerre de Troie. Il rencontra Mopsos qui est le petit-fils du devin thébain Tirésias. Il est dit que lorsque Calchas se rendit compte de la grande habileté prophétique de Mopsos, il se donna la mort de dépit.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 10:17

HOENIR

 

L'étymologie de Hoenir nous est inconnue.

 

Hoenir fut un dieu Ase qui reste l'un des dieux énigmatiques du Nord.

 

Il est dit qu'en compagnie d'Odinn et de Lodurr, Hoenir créa le premier couple, Askr et Embla auquel il conféra le discernement.

 

Nous savons aussi qu'il fut présent lors de la régénération universelle qui intervint après les Ragnarök.

 

Un autre mythe rapporte que Hoenir fut donné comme otage aux Vanes à la fin de la Bataille fondamentale. Il fut aussitôt fait chef par les Vanes.

Lors des assemblées, Hoenir prenait toujours conseil auprès du sage prénommé Mimir. Mais lorsque ce dernier ne se trouvait pas aux côtés de Hoenir, le dieu Ase ne savait pas choisir et disait toujours "que d'autres décident". C'est pourquoi, les Vanes estimèrent que les Ases avaient voulu les tromper en leur donnant Hoenir en otage. Les Vanes firent alors décapiter Mimir.

 

 

 

MIMIR

 

Mimir signifie "mémoire".

 

Mimir est un géant qui garde une source (ou peut-être un puits) qui se trouve au pied du grand arbre cosmique prénommé Yggdrasill. Chaque jour, Mimir boit l'eau de cette source (ou de ce puits) afin d'acquérir la connaissance de toutes choses.

 

Un autre mythe raconte qu'après la Bataille fondamentale, il fut donné, avec Hoenir, en otage aux Vanes par les Ases, en échange de Kvasir.

Lorsque Hoenir se rend compte que Mimir sait tout, Hoenir le consulte dès qu'il se trouve dans une situation délicate. Les Vanes, s'en étant aperçus, firent décapiter Mimir et envoyèrent sa tête aux Ases. Odinn embauma alors cette tête grâce à des plantes magiques. La tête tint Odinn au courant de tout ce qui était nécessaire de savoir. Ce mythe pourrait être d'origine celtique.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article