Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 10:05

IDDAWC CORDD PRYTEIN

 

Iddawc l'Agitateur de la Bretagne.

 

Avant la bataille de Camlan, Iddawc Cordd Prytein est chargé, en tant que messager d'Arthur, d'insulter Medrawt. Ce fait déclencha une fameuse bataille et causa la perte d'indépendance de la Bretagne.

 

Pendant la bataille de Mont Badon contre les Saxons, Iddawc Cordd Prytein  servit de guide à Ronabwy à qui il confia une pierre magique afin qu'il se souvînt de chaque détail pour rapporter les exploits du passé (comme le veut la tradition celtique qui veut qu'il y ait au moins un survivant pour la perpétuer).

 

 

RONABWY

 

Avec ses compagnons d'armes, Ronabwy rencontra Iddawc Cordd Prytein qui leur servit de guide.  Ce dernier offrit à Ronabwy une pierre de "mémoire" pour tout ce dont il serait témoin.

 

Ronabwy demeure, selon la tradition celtique, le survivant qui raconte et transmet l'histoire aux autres générations.

 

Dans le songe de Ronabwy, ce dernier évoque longuement Arthur et ses compagnons. Il raconte la bataille de Mont Badon. Il parle des Corbeaux d'Owein. Il commente la partie d'échecs entre Arthur et Owein.

 

Il poursuit sa mission en suivant l'armée de Madawc qui part se battre contre Iowerth.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 09:59

Son nom signifierait "dont le renom est vaste."

 

Ce dieu ase est le fils d'Ódinn.

 

Vídarr survit aux Ragnarök.

 

Afin de venger son père, Vídarr tua le loup d'une façon cruelle. Armé 'un brodequin très solide, il posa le pied sur la mâchoire inférieure du monstre et écartela sa gueule jusqu'au ciel.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 10:35

Crunniuc, qui est un paysan d'Irlande, est veuf et père de nombreux enfants.

 

Un jour, une jeune femme fort belle vint chez lui. Dès son arrivée, elle fit le ménage puis se coucha avec Crunniuc. Cette femme n'était autre que la déesse Macha.

 

Le destin de Crunniuc devint alors favorable. Macah fut enceinte. Elle devait accoucher le jour de "l'assemblée des Ulates."

Crunniuc, à la fin de la course de chevaux que ceux du roi avaient gagnée, affirma que son épouse pouvait encore courir plus vite. Le roi le fit alors arrêter et Macha fut obligée de courir alors qu'elle était encore enceinte.

 

Elle parvint à courir plus vite que les chevaux du roi et mit au monde deux fils : les jumeaux de Macha.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 10:12

Source

 

Ino est l'une des filles de Cadmos qui est le fondateur de Thèbes.

 

Elle est l'épouse du roi de Béotie, Athamas. Ce roi avait eu pour première épouse Néphélé –la Nuée- qu'il avait répudiée et avec laquelle il avait eu deux enfants : Phrixos et Hellé.

 

Ino a eu deux fils d'Athamas : Léarque et Mélicerte.

 

Comme elle était jalouse des enfants du premier lit, Ino imagina un moyen de se débarrasser d'eux.

 

Ino persuada les paysannes de faire griller, en secret, des grains de blé qui devaient être semés. Comme les semailles furent infructueuses, Athamas fit consulter l'oracle de Delphes. Or Ino suborna le messager et celui-ci expliqua que la disette ne prendrait fin que si le roi sacrifiait les enfants de son premier lit.

 

Athamas était sur le point d'exécuter la sentence quand un bélier ailé à la toison d'or, envoyé par Zeus, emporta les deux jeunes gens sur son dos dans les airs.

 

Dans le même moment, la sœur d'Ino, Sémélé, que Zeus avait aimée, mourut, à l'instigation d'Héra, en laissant son enfant, fils de Zeus, orphelin. Il se prénommait Dionysos.

 

Ino et Athamas s'occupèrent de l'enfant, ce qui provoqua la colère d'Héra qui frappa le couple royal de démence. Athamas égorgea son fils Léarque, tandis qu'Ino se jeta dans la mer avec dans ses bras Mélicerte.

 

Les Néréides eurent pitié d'Ino. Elles la prirent dans leur demeure et sous le nom de Leucothée –i.e. la Blanche-, Ino devint une divinité bienfaisante de la mer.

 

Les Romains l'honorèrent sous le vocable de Mater Matuta. Un temple lui était dédié sur le Forum boarium non loin de celui de Portunus, nom donné à Mélicerte divinisé.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 10:24

BRICRIU

 

Bricriu à la Langue Empoisonnée convia, lors d'un festin qu'il avait organisé, Conchobar et les Ulates. Il promit le même "morceau du héros" à trois héros différents, à savoir Loégairé, Conall Cernach et Cuchulainn.

 

Ce personnage est semblable au Loki scandinave. Il joue, en fait, le rôle du semeur de discorde.

 

BUAN

 

Buan est la fille de Samera.

 

Elle assista au Festin de Bricriu.

 

Amoureuse de Cuchulainn, Buan rejoignit son char en faisant un bond fantastique qui lui valut de se fracasser le front contre un rocher.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 10:05

Source

 

Ce nom signifie "guerrier."

 

Hödr est un dieu ase.

 

Hödr est le fils d'Ódinn. Baldr est son frère.

 

Il existe plusieurs récits à son sujet. Selon certaines traditions, Hödr, qui est aveugle, tue son frère Baldr d'une flèche de gui. Loki l'avait alors armé et guidé dans son geste. De cet événement naîtront les Ragnarök.

 

Selon une tradition islandaise, Hödr appartient à la catégorie des dieux bienveillants qui reviennent après les Ragnarök, lors de la régénération universelle.

 

Selon Saxo Grammaticus, auteur danois du Moyen Âge, Høtherus (Hödr) et Balderus (Baldr) s'affrontent afin d'obtenir les faveurs de la belle Nanna. Høtherus est vainqueur.

 

Selon la tradition anglo-saxonne, Beowulf, il existe un personnage prénommé Hædcyn (qui appartient peut-être à la famille de Hödr) qui tue d'une flèche son frère Herebeald (Baldr).

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 10:51

Geirrödr signifie "qui protège contre la lance" ou bien "rougi par la lance."

 

Geirrödr est un géant.

 

Ce géant joua un rôle capital dans le voyage de Thórr jusqu'à son domaine, Geirrödar gardr.

 

Diverses sources rapportent l'histoire de Geirrdör.

 

Lorsque Loki fut capturé par Geirrdör, il promit au géant de lui rapporter Thórr sans sa ceinture de force et son gant de fer. Cependant, sur le trajet, celui-ci emprunta à la géante Grídr sa ceinture, ses gants et son bâton de fer.

 

Sur le chemin, le dieu fut obligé de traverser la rivière Vimur dont le niveau augmenta subitement : Gjálp, la fille de Geirrödr, venait de traverser la rivière, provoquant ainsi une crue.  Thórr endigua alors la rivière à sa source en jetant une pierre.

 

Quand il arriva chez Geirrödr, Thórr s'installa sur le seul siège disponible qui se mit soudain à monter vers le toit. Avec son bâton, il prit appui sur le plafond et résista à tel point qu'il parvint à briser l'échine des deux filles de Geirrödr qui s'étaient accroupies sous la chaise.

 

Thórr parvint à vaincre Geirrödr dans une épreuve de force au cours de laquelle il lui jeta un bloc de fer rouge qui transperça la colonne derrière laquelle il avait trouvé refuge et Geirrdör lui-même.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 10:43

BLATHNAIT

 

Blathnait signifie "fleur."

 

Elle est la femme de Cûroi Mac Daeré qui est le dieu de la Mort et le roi du Monde. Blathnait trahit son époux avec l'aide de Cuchulainn.

 

Blathnait est la gardienne d'un chaudron.

 

Blathnait symbolise l'instabilité de l'être, beauté et humeur n'étant pas pérennes.

 

 

CÛROI MAC DAERÉ

 

Cûroi Mac Daeré est le dieu de l'Autre Monde et de la Mort chez les Tuatha De Danann et géant monstrueux parfois.

 

Son domaine est entouré de sept murs et d'une palissade sur laquelle sont exposées sept têtes. Il est aussi protégé par les Trois Pâles du Marais de Froide Lune, les Trois Pâles de la Plaine de Breg, les Trois fils de Musique au Grand Poing et le Monstre du Lac.

 

Après la victoire de Cûroi Mac Daeré au Pays des Ombres en compagnie de Cuchulainn et de Conchobar, il n'avait rien reçu lors du partage. C'est pourquoi, il rassembla les vaches, les oiseaux, sa fille et le Chaudron. Ensuite, il aplatit Cuchulainn d'un revers de bras, puis il lui coupa les cheveux avec son épée, enfin il lui badigeonna la tête avec de la boue. Mais cette dernière rend des forces vitales à Cuchulainn.

 

Époux de Blathnait, Cûroi Mac Daeré est trahi par sa femme quand Cuchulainn l'attaqua. Il succomba à d'infernales visions et mourut noyer dans la mer tandis qu'il avait la certitude de voir sa forteresse brûler.

 

On raconte que l'âme de Cûroi est cachée dans une Pomme.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 10:01
Ilos est le fils de Tros qui est le fondateur de la race troyenne.

 

Ilos est le père de Laomédon, père de Priam et de Thémisté, mère d'Anchise. Il est aussi le frère de Ganymède.

 

Lors de jeux de Phrygie, Ilos gagna cinquante esclaves de chaque sexe. C'est pourquoi, il décida de fonder sa propre ville qui reçut d'abord le nom d'Ilion puis ensuite de Troie.

 

La ville d'Ilion fut fondée sur le lieu où, selon l'oracle, s'arrêta une vache dont il avait suivi les pas. Ce fut dans la vallée du Scamandre non loin de la cité construite sur le mont Ida par son arrière-grand-père Dardanos.

 

Lorsqu'il comprit qu'il se trouvait sur le bon emplacement, Ilos releva, devant sa tente, la statue divine d'Athéna, nommée Palladion qui avait été précipitée sur la terre par Zeus.

 

Sur ce lieu même, un temple fut bâti afin de pouvoir loger la statue. La déesse fut alors invoquée comme protectrice de la nouvelle cité. Hélas, elle devait manifester sa terrible déception lors du verdict de Pâris en favorisant les Grecs pendant la guerre de Troie.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 10:34
Liber Pater est une très ancienne divinité italique.

 

Il est le dieu de la fertilité des champs et de la fécondité des animaux. Son symbole est le phallus. Pour invoquer sa bienveillance et obtenir de bonnes récoltes, les Romains offraient à Liber Pater des gâteaux composés de blé, huile d'olive et miel.

 

Liber Pater était aussi fêté lors des Liberalia chaque 17 mars. Ce jour-là, les adolescents, qui venaient d'avoir dix-sept ans, revêtaient la toge virile. Cependant, nous ne connaissons pas l'origine de cette coutume. Les Romains estimaient peut-être que de même que Liber Pater protégeait la récolte à venir, de même il protégeait la croissance des hommes et leur développement.

 

Nous n'avons pas de représentation du Liber Pater italique, car très tôt, sans que nous ne comprenions pourquoi, cette divinité fut assimilée au dieu grec Dionysos. Il devint alors le dieu protecteur des vignerons.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article