Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 10:11

MODRON : elle est la mère de Mabon. Modron est la Terre-Mère des Gallois. Elle est l'équivalent de la fée Morgane.

Afin d'aider son fils en grande difficulté, Modron lui envoie une troupe de Corbeaux qui ne sont, en fait, qu'elle-même et ses neuf sœurs.

 

MABON : Fils de Modron, il est enlevé et séquestré trois nuits après sa naissance. Il est l'équivalent du dieu Maponos gaulois et du dieu grec Apollon.

Son nom signifie le "fils". Délivré par Kai, il peut reprendre sa fonction de jeune soleil.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 10:04

Selon certains, son nom signifierait "bataille en broigne", ce qui conviendrait à une valkyrie –qui est une femme surnaturelle- dans l'acception martiale de cette notion.

Brynhildr est connue sous plusieurs noms. Si elle est appelée Brunhildr dans la Völsunga saga, elle est appelée Sigrdrifa dans l'Edda poétique et Brunehilde dans le Nibelungenlied.

 

Comme Brynhildr avait désobéi à Odinn, elle fut plongée par celui-ci dans un sommeil magique derrière un rideau de flammes. Après le meurtre de Fafnir, Sigurdr, qui avait été conseillé par les mésanges, partit la retrouver. Pour cela, il dut franchir le mur de flammes. Une fois auprès d'elle, il la réveilla. Brynhildr lui révèle alors les secrets ésotériques (i.e. les runes).

Elle fut la première épouse de Sigurdr. Mais, alors qu'il venait de boire un philtre, Sigurdr oublia Brynhildr et épousa Gudrun qui est la sœur de Gunnarr.

Quand Sigurdr mourut, Brynhildr se suicida sur son bûcher funéraire.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 09:47

EOCHU est le fils d'Erc. Il est le dernier survivant du peuple Fir Bolg qui est l'un des trois peuples mythiques de l'Irlande, les autres étant Fir Domnan et Fir Galioin.

Eochu fut tué à l'arrivée des Tuatha De Dannan.

Son règne est marqué par deux faits. En Irlande, la pluie ne tomba pas, il n'y eut que de la rosée. En Irlande, le mensonge n'exista pas et la justice fut appliquée pour la première fois.

 

TAILTIU est la fille du roi Mag Mor. Elle fut l'épouse d'Eochu. Elle est reine d'Irlande et des Fir Bolg. Elle est aussi la mère adoptive de Lug.

Son nom signifie "terre". Tailtiu défricha une plaine, puis réussit à abattre tous les arbres de la forêt d'Irlande. Elle mourut alors d'épuisement, mais sur cette plaine défrichée poussa le trèfle qui devint alors l'emblème de l'Irlande.

Sa mort de divinité tellurique assura la prospérité de sa nombreuse descendance.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 09:50

Mani, qui est du genre masculin, signifie "lune" en vieux norois.

Mani est un géant. Les mythes le concernant, sont nombreux et fort anciens. Il est plus que probable que nous ne connaissons pas toutes les histoires issues de ce géant.

Selon certaines sources, Mani est le fils de Mundilfari. Sa sœur est Sol (le "soleil" qui est du genre féminin en vieux norois).

Comme sa sœur, Mani a été jeté dans le ciel et demeure poursuivi par le loup Hati qui finira par l'engloutir lors des Ragnarök.

La course, dont l'histoire est attachée à ce géant, illustrerait le mouvement perpétuel de la lune. Mani dirigerait le mouvement ascendant et descendant de la lune.

Une autre légende raconte que Mani enleva, sur la terre, deux enfants prénommés Bil et Hjuki qui revenaient de la source Byrgir. Les enfants portaient sur leurs épaules le boisseau appelé Soegr grâce à la perche Simul. Ainsi les enfants de Vidfinnr accompagnent Mani depuis la terre. Ce mythe se retrouve d'ailleurs dans divers folklores germaniques.

Parfois, des connotations maléfiques, voire sinistres, sont attachées à Mani.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 10:13

Source

Phorcys est l'un des fils de Gaïa (la Terre) et de Pontos (la Mer).

Phorcys, dont le nom évoque l'écume blanchâtre des flots, est une divinité redoutable et sournoise des flots.

Il épousa sa sœur, Céto, avec qui il eut plusieurs enfants monstrueux : les Gorgones, les Grées et selon certains auteurs, Scylla et le dragon Ladon qui est le gardien du jardin des Hespérides.

Plusieurs vers du poète, Hésiode, évoquent cette divinité dans La Théogonie (237 ; 270 ; 333 et 336).

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 10:32

Source

Palès fut d'abord une divinité masculine.

Ensuite, Palès devint la déesse romaine protectrice des troupeaux.

Elle aurait donné son nom à la colline du Palatin, sur laquelle Romulus fonda la Ville, Rome. C'est pourquoi, on célébrait la fête de Palès, que les Romains appelaient les Palilia, le jour anniversaire de la fondation de Rome qui eut lieu, selon la légende, le 21 avril.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 10:07

BRANWEN : Elle est la fille de Llyr et la sœur de Bran Bendigeit et de Manawyddan.

Son nom signifie "corneille blanche".

Elle épouse Matholwch-le-Gaël avec lequel elle a un fils prénommé Gwern, l'Aulne.

Elle fut maltraitée par son époux pour un affront qu'il avait subi sur les terres de Bran. C'est pourquoi, Branwen apprivoisa un étourneau qu'elle envoya auprès de son frère. La bataille de Kaer Kalud eut lieu. Branwen mourut alors de chagrin à Aber Alaw en Môn (Anglesey).

 

MATHOLWCH : il est le roi d'Iwerddon (i.e. l'Irlande). Il la demanda en mariage, mais il la maltraita pour un affront dont Evnissyen était la cause. Afin de réparer la faute d'Evnissyen, Bran Bendigeit lui offrit le Chaudron d'Abondance.

 

GWERN : il est le fils de Branwen et Matholwch. Il symbolise la paix et l'entente entre Gaëls et Bretons. Mais Evnissyen le jeta dans le feu où il mourut.

 

EVNISSYEN : il est le demi-frère de Branwen et de Bran Bendigeit. Il est le frère de Nissyen.

Evnissyen représente la haine. Il ne sait qu'engendrer la discorde et le désordre.

Il parvint à déjouer les plans de Matholwch et des Gaëls qui avaient caché leurs soldats dans des sacs afin de tuer les gens de Bran. Il mutila les chevaux de Matholwch et tua leur fils en le faisant périr par le feu.

Alors que la guerre se poursuivait entre Gaëls et Bretons, Evnissyen fut pris de remords. Il se cacha dans le chaudron de résurrection qui était en possession des Gaëls. Le chaudron se dilata jusqu'à l'explosion ce qui fit aussi périr Evnissyen.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 10:24

Source

Ce dieu est seulement une divinité romaine.

Représenté avec deux têtes, Janus est le dieu des commencements. Il symbolise le passage de tout état à un autre. D'ailleurs porte se dit janua en latin.

Pourtant, l'étymologie de son nom est incertaine. Peut-être viendrait-il de la même racine que dies, évoquant ainsi le jour lumineux.

Les premiers Romains considèrent Janus comme un dieu solaire qui préside au lever de chaque jour. De fait, il est aussi à l'origine de toute vie. Il veille alors sur la naissance qui est considéré comme le moment du passage du néant vers la vie.

Janus donne son nom à l'un des mois de l'année Januarius –jusqu'en 153 avant notre ère, l'année civile romaine commençait le 1 er mars-, et il est honoré le premier jour du mois, aux calendes.

Dans de nombreuses cérémonies, Janus figure en tête de tous les dieux, Jupiter compris.

Selon certaines sources, il serait l'époux de la nymphe Juturne.

Janus est le dieu des portes des maisons et des villes, son double visage lui permettant de voir ce qui se passe à l'intérieur et à l'extérieur. C'est pourquoi, il peut aussi veiller sur toutes les voies  de communications aussi bien terrestres que fluviales ou maritimes.

Il est en même temps le protecteur des ports. C'est pour cette raison que l'invention de la navigation et des échanges maritimes lui est attribuée.

Sur le forum de Rome, un temple lui est dédié, car il aurait accompli un prodige lorsque les Romains avaient été attaqués par les Sabins de Tatius : une source d'eau chaude avait soudain jailli effrayant tout à coup les assaillants. Ce temple demeurait ouvert, même en temps de guerre. Il ne fut jamais fermé sous la République, seul l'empereur Auguste le fit fermer trois fois.

La colline du Janicule située sur la rive droite du Tibre est dédiée à Janus.

Au moins deux légendes différentes racontent son histoire.

Janus était le roi du Janicule, cité fondée par lui-même. Lorsque le dieu Saturne fut chassé du royaume des dieux, il trouva refuge dans la cité de Janus. Le dieu le remercia de son hospitalité en lui offrant le don de la prudence, lui permettant ainsi de voir non seulement le passé mais aussi l'avenir. Ce don est symbolisé par les deux visages, l'un regarde le passé l'autre l'avenir.

Selon Ovide, Janus remonte à l'origine du monde, quand tous les éléments n'en faisaient qu'un seul : le Chaos. Dès que les éléments se séparèrent, le Chaos prit la forme de Janus, symbolisé par les deux visages qui rappellent le moment où sa nature est multiple.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 09:49

Source

Les Lapithes sont un peuple de Thessalie qui aurait pour ancêtre le dieu-fleuve Pénée.

La fille de ce dernier aurait mis au monde un fils né de son union avec Apollon. Cet enfant se prénomme Lapithès et est le fondateur de ce peuple.

 

Le peuple lapithe est à la fois historique et mythique. Il est présent dans de nombreuses légendes. La plus célèbre de ces légendes est celle qui lie le destin des Lapithes aux Centaures.

Lors de ses noces, le héros lapithe, prénommé Pirithoos, avait invité ses demi-frères, les Centaures. Comme les Centaures avaient abusé de vin, ils se comportèrent fort mal : ils voulurent violenter les femmes et la jeune épouse présentes au repas de noce. Les Lapithes et les Centaures s'affrontèrent. Le combat fut rude et sanglant.

Les Lapithes sortirent vainqueurs de cette bataille. Ensuite, ils chassèrent les Centaures de Thessalie.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 10:37

Source

Il s'agit d'un peuple mythique des anciens dieux, déesses et héros. Ils ont créé le druidisme et la magie.

Ils sont aussi connus sous le nom de "Gens de la Déesse Dana."

Après leur défaite de Tailtiu par les Gaëls, ils deviennent les habitants du Monde Souterrain où ils peuplent les Sidhs.

Parmi eux, il existe trois dieux primordiaux :

LUG qui est le dieu suprême. Il symbolise les trois fonctions sociales (sacerdotale, guerrière et laborieuse).

DAGDA qui est le dieu-druide.

OGME qui est le dieu-champion.

La nourriture magique, qui est puisée sans fin dans le Chaudron d'Abondance, offre à tous ces dieux, l'immortalité.

 

Les Tuatha De Danann sont arrivés en Irlande le jour de Beltaine avec quatre talismans qui proviennent des îles du Nord du Monde. Ces talismans sont la Pierre de Fail, la Lance de Lug, l'Épée de Nuada et le Chaudron de Dagda.

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article