Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 10:42

Dans le centre de Troyes, les archéologues de l'I.N.R.A.P. ont mis au jour un habitat gallo-romain.

 

Depuis le début du mois de mars 2010, les archéologues travaillent sur une surface de 2 000 mètres carré, là où devrait être réalisée une extension de l'hôtel du département de Troyes.

 

Le lieu de fouilles, qui est un îlot très humide, marque la limite, théorique, de la ville de Troyes au Haut-Empire (i.e. Ier au IIIe siècle de notre ère).

 

Les fouilles devraient permettre de comprendre comment la population de l'Antiquité, puis du Moyen Âge, parvenait à faire coexister l'habitat et l'eau.

 

Les archéologues ont d'abord découvert, dans cette zone, les traces d'un hôtel particulier du XVIIIe siècle, le "cheval de Bronze," dont l'existence était connue grâce aux archives. À côté de cet hôtel particulier, les archéologues ont découvert l'écurie et la demeure d'un marchand de chevaux.

 

Un habitat du XVIe siècle, qui s'appuyait sur des fondations datant du XIVe siècle, a également été identifié.

 

Les archéologues ont observé la façon de construire des hommes de l'époque. La méthode, qui revient le plus souvent, consiste à utiliser des pieux en bois de chêne sur lesquels on fait reposer des poutres croisées soutenant d'énormes morceaux de pierres. Ce système avait l'avantage de stabiliser les fondations en milieu humide.

 

Sous l'hôtel particulier, d'autres vestiges ont pu être identifiés. Il s'agit des fondations d'une maison gallo-romaine dont les archéologues ne soupçonnaient pas l'existence. Des pans d'enduits peints devaient avoir été décorés.

 

Une activité de tannerie a aussi été découverte. Abandonnée au début du XIXe siècle, celle-ci a fonctionné du XVIIe siècle au XVIIIe siècle. Six grandes cuves, faisant deux mètres de diamètres et un mètre quatre-vingts de profondeur (qui ont été ensuite comblées de remblais de démolition) ont été trouvées. Un cours d'eau, nécessaire à cette activité, dont le nom est le Grand Ru, passe non loin de là.

 

Plusieurs sols médiévaux, qui sont antérieurs au XIIe siècle, ont été découverts, ainsi que des fosses-dépotoires du XIe siècle.

 

Les archéologues ont eu la surprise de trouver un troisième cours d'eau dont aucune archive ne mentionne l'existence. Le chenal est matérialisé par une soixantaine de pieux de bois mesurant cinq mètres.

 

Une seconde phase de recherches doit avoir lieu. Puisse-t-elle être aussi fructueuse que la première !

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article

commentaires