Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 10:50
Source

Sébastien Brant naquit en 1458 dans une modeste famille de Strasbourg.

 

Il fut élève à Sélestat. Puis en 1475, il étudia à la nouvelle université de Bâle, ville qui deviendra non seulement le centre de l'humanisme rhénan mais aussi un haut lieu de la réforme protestante.

 

Il fit des études de droit et obtint un doctorat (droit canon et droit civil) en 1489.

 

Riche d'une vaste culture, Sébastien Brant travailla avec de grands imprimeurs bâlois. Il étudia des manuscrits, corrigea des épreuves, composa quelques préfaces en prose ou en vers latins.

 

Sébastien Brant est l'auteur de La Nef des fous, (Das Narrenschiff). Cet ouvrage, au but didactique, fut publié le jour du Carnaval de l'année 1494 chez un ami imprimeur, Johann Bergmann von Olpe. Il s'agit d'un long poème de cent douze chapitres rédigé en allemand en octosyllabes à rimes plates. Des gravures sur bois accompagnaient le texte, permettant ainsi aux illettrés d'avoir, en quelque sorte, accès au texte.

 

Sébastien Brant offre une peinture critique de la vie quotidienne en utilisant le thème du monde renversé afin de stigmatiser les vices des gens de l'époque.

 

En 1501, Sébastien Brant revint à Strasbourg comme syndic municipal. Il eut moins le temps d'écrire.

 

Devenu chancelier (Stadtschreiber), Sébastien Brant tint un rôle important dans la vie publique de Strasbourg. Lorsqu'Érasme se rendit dans cette ville en 1512, il fut reçu comme un prince par la municipalité et la société littéraire alors présidée par Sébastien Brant.

 

Il accomplit encore quelques missions officielles en Europe du Nord. Il eut conscience, peu de temps avant de disparaître en 1521, de la montée du luthéranisme et des progrès alarmants du péril turc.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Biographies
commenter cet article

commentaires