Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 09:58

Ce substantif féminin vient du latin penna qui signifie "plume."

 

En Ancien Français, il signifie d'abord "plume d'oiseau."

L'expression perdre plumes et pennes signifie "précipiter sa ruine."

Penne signifie aussi "aile" et "plume pour écrire."

 

Il existe des dérivés :

Penon : ce substantif masculin signifie "plume." Il désigne aussi la "plume dont on garnit les flèches" et un "petit drapeau triangulaire qu'on fixe à l'extrémité de la lance des chevaliers."

Penonier : cet adjectif qualificatif signifie "garni d'un pennon."

Pener : ce verbe signifie "empenner, garnir d'une plume."

Penoncel : ce substantif masculin signifie "étendard" et "écusson d'armoirie."

Penart : ce substantif masculin signifie "vol en armoirie."

 

 

 

En Moyen Français, penne est encore en usage. Il signifie "plume d'un oiseau". Penne désigne aussi une "plume pour écrire" et "une plume pour jouer d'un instrument de musique."

 

Lorsque ce substantif est employé au pluriel, il signifie "aile."

L'expression penne de l'escu désigne le "bord supérieur de l'écu."

 

Penne désigne aussi "l'aileron d'une flèche".

 

Penon est toujours en usage en Moyen Français. Mais il ne désigne plus qu'un "drapeau" ou un "étendard."

 

Un autre dérivé apparaît dans le courant du XIIe siècle.

 

Il s'agit de penonceau, panon-, pignon. Ces substantifs, tous masculins, désignent d'abord une "bannière à longue queue." Ces substantifs ont aussi le sens de "girouette." Ils désignent enfin "affiche aux armes du roi mise à la porte lors d'une saisie."

 

Pennage, substantif masculin, apparaît au XVIe siècle. Il a le sens de "plume d'oiseau."

 

Pennache apparaît au même siècle et signifie "panache."

 

 

Aujourd'hui, penne est toujours en usage. Il a le sens de "longue queue de l'aile ou de la queue des oiseaux." Il désigne aussi "chacun des éléments en plume de l'empennage d'une flèche."

En marine, il désigne "l'extrémité supérieure d'une antenne."

 

Pennage, substantif masculin, est un terme de fauconnerie. Il  a le sens de "plumage des oiseaux de proie qui se renouvelle à la mue."

 

Pen(n)on désigne en marine, le "ruban, brin de laine ou fil garni de plumes qui indique la direction du vent."

Il signifie aussi "flamme que portait tout gentilhomme partant en guerre avec ses vassaux pour servir un banneret."

Partager cet article

Repost 0

commentaires