Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Pages

19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 10:53

Intéressons-nous seulement à une partie de ce texte à savoir les recettes de cuisine.

 

L'ouvrage, rédigé en 1393, n'était pas destiné à être divulgué. Il fut composé pour l'épouse de l'auteur. Cependant, nous connaissons trois manuscrits qui ont été recopiés à partir du texte original au XVe siècle. Le Mesnagier de Paris ne fut publié qu'au XIXe siècle.

 

Dans une première partie, l'auteur nous donne le plan général de son ouvrage. Le recueil culinaire fait partie de la troisième partie qui est divisée en plusieurs sous-parties.

 

La première sous partie s'intitule "Généralité, menus généraux avec présentations des fournisseurs et la proposition de différents menus pour les jours gras et pour les jours maigres." Deux menus de fêtes se trouvent dans cette partie.

 

La deuxième sous partie contient l'ensemble des recettes du livre. Après quelques généralités sur la façon de tuer les animaux, de préparer les viandes…, l'auteur offre ensuite les recettes.

 

Le chapitre premier est consacré aux potages. Il s'agit du premier temps du repas au Moyen Âge.

 

Le deuxième chapitre est sur les rôtis de viande. Avec les poissons, la viande est le deuxième temps du repas.

 

Le troisième chapitre, fort court, est consacré aux pâtés. L'auteur aborde ensuite les poissons. Le quatrième chapitre est consacré aux poissons d'eau douce, le cinquième aux poissons de mer ronds et le sixième aux poissons de mer plats.

 

Le septième chapitre est destiné aux œufs. L'auteur propose de nombreuses façons de les accommoder.

 

Le huitième chapitre est consacré aux entremets, fritures et dorures.

 

Le neuvième chapitre propose différentes façons de faire des sauces. Elles peuvent être non bouillies ou bouillies.

 

Deux chapitres sont consacrés aux malades. L'un s'intitule  "les breuvages pour malades" et l'autre "les potages pour malades."

 

Les deux derniers chapitres, intitulés "diverses petites choses complémentaires" et "autres petites choses", donnent des conseils divers et variés. Par exemple, l'auteur explique comment préparer l'eau qui permettra de se rincer les doigts à table, comment fabriquer de la colle ou encore comment conserver des roses rouges. Des recettes sont aussi présentes.

 

Parmi les quelque 409 recettes proposées, 148 sont issus du Viandier. L'auteur les a recopiées en y apportant quelques précisions. Toutefois, l'auteur présente de nouvelles recettes, comme les gaufres et les crêpes. L'auteur accorde une place plus importante aux légumes que le Viandier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Cuisine
commenter cet article

commentaires