Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 10:52

Source

Né vers 170 avant notre ère, Accius est le fils d'un affranchi à qui un lot de terre avait été attribué près de Pisaurum en Ombrie.

 

Il aurait lu sa première pièce, Atrée, à Pacuvius, qui âgé, s'était retiré à Tarente. Pacuvius y aurait reconnu de la grandeur mais aussi de la dureté.

 

Accius écrivit quelque quarante-cinq tragédies dont deux prétextes, Decius et Brutus. Accius s'inspire d'auteurs comme Euripide, Sophocle et Eschyle pour ses tragédies. Le cycle troyen a sa préférence. La véhémence et l'élévation de son style frappaient les anciens. Accius parvient à évoquer le couleur, la ligne et le mouvement, mais son abondance de  vocabulaire est parfois excessive. Accius tenta de créer à Rome un style vraiment tragique.

 

Comme Ennius, il rédigea des Annales. Il composa aussi des ouvrages didactiques, Didascalica, sur l'histoire de la poésie grecque et romaine, et Pragmatica, sur la technique littéraire.

 

Il écrivit d'autres ouvrages qui furent regroupés dans les Parerga.

 

Il ne fit pas parti du cercle des Scipions et polémiqua contre Lucilius. Il s'occupa aussi de questions grammaticales.

 

Cicéron put s'entretenir plusieurs fois avec lui.

 

Il mourut vers 86 avant notre ère.

 

De cet auteur que certains considèrent comme le plus grand des tragiques romains, bien peu de choses sont parvenues jusqu'à nous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Biographies
commenter cet article

commentaires