Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 10:10

D'origine picarde, Robert de Clari, qui fut un chevalier de la petite noblesse, naquit vers 1170.

 

Contemporain de Geoffroy de Villehardouin, il se croisa en 1200 à la suite de son suzerain, Pierre d'Amiens. Il ne revint en France que vers 1205 après la mort de Pierre d'Amiens (durant l'été 1204) ou après celle de son cousin, le comte de Saint-Pol en mars 1205.

 

Il raconta la Quatrième Croisade. La Conquête de Constantinople complète l'ouvrage de Geoffroi de Villhardouin. Toutefois, Robert de Clari n'offre qu'un récit souvent simpliste mais sincère. Il n'est pas parvenu à interpréter le détournement de la croisade contre l'empire grec et s'est seulement contenté des explications simples qui lui avaient été fournies.

 

Son témoignage sur l'état d'esprit des croisés, sur la vie des camps et sur la découverte de Constantinople par les Occidentaux  est celui d'un homme à la fois sincère et curieux.

 

Il mourut après 1216.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Biographies
commenter cet article

commentaires