Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Pages

19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 09:55

Source

MORO Alain, Histoire des Maires du Mans, ITF Imprimeurs, 2008

 

Si jamais un jour, vous vous promenez dans les rues du Mans, vous découvrirez, au hasard des rues et des avenues, des noms de personnes qui vous sont inconnus. Pourtant ces hommes ont écrit une page d'Histoire de la ville du Mans.

 

Jean de Foisy, François-Yves Besnard, Louis Busson, Anselme Rubillard, Adrien Tironneau furent tous maires du Mans.

 

Préfacé par l'actuel maire du Mans, Jean-Claude Boulard et l'actuel Premier ministre, François Fillon, cet ouvrage retrace l'Histoire des maires du Mans.

 

En quelques pages, Alain Moro évoque comment la ville du Mans fut administrée au Moyen Âge. À cette époque, Le Mans comprend une ville close et des faubourgs situés "hors les murs." L'ensemble est alors administré par un prévôt qui est délégué par le comte du Maine.

 

En 1314, quatorze habitants, judicieusement choisis, peuvent s'entretenir des affaires de la ville avec les conseillers de Charles III, comte du Maine. Ces personnes n'ont toutefois qu'un rôle de consultant.

 

En 1466, Louis XI donne le droit aux habitants de s'assembler et de délibérer mais sous la surveillance d'un officier royal. Une administration municipale est alors constituée. Lorsque meurt le dernier comte du Maine, sans descendance, la province est attachée au domaine royal. À cette occasion, Louis XI octroie aux habitants une seconde chartre : ils peuvent élire six pairs et six conseillers à vie.

 

Charles VIII, le fils de Louis XI, lors de sa venue au Mans en 1488, offre à la ville une constitution : "plus de maire, les affaires de la ville sont gouvernées par quatre échevins et un procureur, assistés par un receveur, un clerc et deux sergents nommés par les habitants."

 

Cette assemblée tient réunion dans différents endroits de la ville du Mans. Mais de 1611 à 1760, les échevins installent "une modeste "chambre de ville" dans l'ancien palais médiéval."

 

Alors que les échevins étaient élus annuellement, les choses changent en 1692. Afin de renflouer le trésor royal, les offices de maire et d'assesseurs sont mis en vente. Ceci n'exista que dans les villes importantes du royaume et seulement dans les périodes de pénurie.

 

Un édit royal de 1771 institue une organisation municipale cohérente : "douze notables élus par les différents ordres : un maire, son lieutenant, un greffier […], quatre échevins, deux assesseurs, un procureur du Roi et deux trésoriers."

 

Les maires, dont l'auteur raconte l'histoire, apparaissent à la fin du XVIII e siècle, peu de temps après la Révolution française.

Quarante-huit maires se sont succédé au Mans depuis la Révolution. Certains ne feront que passer comme Norbert Leret d'Aubigny (maire du 22 au 30 août 1830), d'autres resteront plus longtemps comme Jules Chalot-Pasquer (maire de juillet 1854 à août 1870).

 

Si l'histoire du Mans vous intéresse, si vous désirez savoir qui fut maire à l'âge de trente-deux ans,… alors plongez-vous dans la lecture de cet ouvrage et venez visiter Le Mans, ville où naquit Henri II Plantagenêt.

Partager cet article

Repost 0

commentaires