Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 10:37

Source

Aucune vida  de cet auteur n'existe. En plus son nom n'apparaît dans aucun document historique.

 

Le peu que nous savons de lui n'est que déduction tirée de son œuvre.

 

Nous ne savons pas de quelle région Bernart Marti est originaire. Nous connaissons sa profession dont il parle dans l'une de ses chansons : "lo pintor" (i.e. le peintre).

 

Bien qu'il fasse référence au Vers del Lavador de Marcabru, nous ne pouvons affirmer qu'il fut son contemporain. Par contre, sa dispute littéraire avec Peire d'Alvernhe permet d'affirmer qu'il fut son contemporain. Nous pouvons donc considérer que Bernart Marti vivait au milieu du XII e siècle.

 

L'influence de Marcabru est indéniable que ce soit au niveau de la langue, du style et de la métrique.

Bernart Marti fut un adversaire acharné des raffinements du trobar ric. Dans ses chansons, il n'emploie jamais la terminologie féodale à des fins lyriques et n'adhère pas au jeu des valeurs courtoises.

 

Tout comme Marcabru, Bernart Marti se méfie de l'amour qui, à ses yeux, n'est que mensonge. Il se pose en moraliste indigné jugeant la société de son temps.

 

Nous n'avons de cet auteur que neuf poèmes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Biographies
commenter cet article

commentaires