Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 09:59

Source

Lors de la fouille réalisée, entre novembre 2008 et mars 2009, sur le terrain du futur complexe immobilier de Noisy-le-Grand, les archéologues de l'I.N.R.A.P. ont mis au jour un ensemble funéraire de 1200 m 2 datant du haut Moyen Âge.

 

À la fin du VI e siècle, Grégoire de Tours avait mentionné, dans son Histoire des Francs,  l'existence d'une villa royale à Noisy-le-Grand ainsi que d'un oratoire destiné à la prière. Nous ignorons, pour le moment, si ce qui a été évoqué par l'auteur peut être en relation avec le cimetière découvert. D'ailleurs l'existence de ce site est connue depuis longtemps, le nom de la rue des Mastraits indiquant un cimetière. En plus en 1771, un document, qui se trouve aux Archives nationales, mentionne la découverte de fondations et de cercueils de plâtre à l'angle de la rue Pierre Brossolette (où ont lieu les fouilles actuelles) et la rue du Docteur Sureau.

 

L'étude des ossements permettra, entre autres, d'apporter des connaissances sur les conditions de vie des habitants de Noisy-le-Grand entre les V e et X e siècles : liens de parenté, maladies, carences alimentaires.

 

Deux nécropoles ont été découvertes.

 

La première nécropole est mérovingienne (i.e. V e siècle et VII e siècles). Trois cents inhumations ont été effectuées sur cette parcelle. Les sarcophages sont de plâtre, ce qui est caractéristique de cette période. Les sarcophages étaient réouverts ultérieurement, ce qui permettait de déposer successivement plusieurs défunts dans la même sépulture. Les os du défunt précédent étaient déplacés contre les parois du sarcophage.

Les défunts ont été parés de plusieurs bijoux : colliers de perles, boucles d'oreilles, fibules.

La nécropole est ceinte par un petit fossé à l'Est de la parcelle. Les sarcophages,  disposés est-ouest, sont regroupés par famille ou par communauté.

 

La seconde nécropole est carolingienne (VIII e et X e siècles) et contient environ trois cents sépultures. Une évolution des pratiques funéraires, imposées par l'Église, est notable. Devant respecter la règle de l'humilité face à Dieu, les corps ont été déposés sans aucun apparat.

Dans de simples fosses, les défunts sont enveloppés dans un linceul et inhumés en pleine terre. Chaque tombe ne contient qu'un seul individu, la pratique de la réouverture des sépultures n'étant plus pratiquée. Les enterrements successifs ont alors recouvert les sarcophages mérovingiens. C'est pourquoi, trois niveaux de sépultures ont été trouvés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article

commentaires