Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 10:10

Après avoir donné, dans les trois premières parties, les définitions du vocabulaire lié à l'architecture grecque, nous allons aborder les différents monuments construits à partir des siècles obscurs, et ce, jusqu'à la période hellénistique.

 

L'ARCHITECTURE RELIGIEUSE DES SIÈCLES OBSCURS

 

Les premiers temples furent sans doute construits entre 850 et 750 avant notre ère.

Cependant, si nous connaissons l'existence des édifices d'Argos et de Corinthe, -qui semblent avoir été les initiateurs-, nous ne pouvons donner aucune information puisqu'ils ont été détruits.

Par contre, le sanctuaire d'Apollon à Thermos (Étolie) et l'héraion de Samos, dédié à Héra, ont laissé des vestiges.

 

Source

Le sanctuaire d'Apollon à Thermos

 

Ce site se trouve dans un lieu isolé de l'Étolie. Grâce à l'archéologie, nous avons découvert une succession de trois édifices. Le mégaron A et le mégaron B –les plus anciens- ont été construit à l'époque géométrique (1000 à 700 avant notre ère). Le temple C fut construit à l'époque archaïque (700 à 480 avant notre ère).

 

Le mégaron A fut sans doute construit au IX e siècle avant notre ère. Il s'agit d'un édifice à la forme allongée mesurant 23 m. sur 6 m. Au Sud, il s'ouvre par un vestibule tandis qu'au Nord, il est fermé par une pièce en abside : ce plan est communément dit en "épingle à cheveux."

Nous n'avons conservé de ce temple qu'un socle de pierre sur lequel reposaient les murs en briques crues. Le toit était à deux versants.

Une autre hypothèse existe au sujet de cette construction : il pourrait s'agir de la maison d'un chef.

 

Le mégaron B fut construit, sur le même site, durant le VIII e siècle avant notre ère.

Ce temple adopte la structure du mégaron A. Il mesure 21,5 M sur 7 m. Le vestibule est plus profond et la pièce du fond est pratiquement rectangulaire.

Une nouveauté : l'adjonction d'une colonnade de plan ellipsoïdal entourant le mégaron sur trois côtés à l'exception de la façade.

Les murs étaient toujours en briques crues et reposaient sur un socle de pierre. Les colonnes, au nombre de trente-six, étaient alors en bois, seule leur base était de pierre.

Le toit est identique au mégaron A.

Les matériaux employés sont, à cette époque, d'une grande simplicité.

 

La colonnade permet juste d'augmenter la dignité sociale de l'édifice. La destination cultuelle ne fait plus de doute.

 

Le mégaron B fut le premier édifice dans laquelle construction fermée (les murs) et structure ouverte (les colonnes) furent associées. Nous retrouverons cette organisation dans l'architecture grecque.

 

Source

L'héraion de Samos

 

Ce temple est dédié à Héra, même s'il semble avoir été destiné à un culte indigène pratiqué dès le III e millénaire.

Sur ce site, quatre temples se sont succédé : l'hécatompédon I et II et l'héraion III et IV.

Le premier temple date de l'époque géométrique.

Une autre construction eut lieu entre 800 et 750 avant notre ère. Le temple mesure alors cent pieds de long (hécaton signifiant "cent" en grec) sur vingt pieds de large (i.e. 32,85 m sur 6,5 m).

Une colonnade axiale de treize supports soutenait la poutre faitière.

Visiblement, le temple s'ouvrait sur toute la largueur à l'Est, avec trois piliers entre les extrémités des murs de la cella.

Les murs en briques crues reposaient sur un socle de pierre. Les colonnes étaient faites de bois, isolés du sol par une base en pierre. Le toit était à deux versants.

Ce temple fut détruit lors d'une inondation.

 

Sachez qu'il existe à Perachora –près de Corinthe- le temple d'Héra Acraia dont le plan est en "épingle à cheveux."

Des modèles, qui avaient été offerts en ex-voto, ont été découverts. Ils avaient la forme d'un temple  rectangulaire,  type mégaron B.

 

À cette époque, les ordres n'existent. Ils ne naîtront qu'au VII e siècle avant notre ère.

En plus, la plupart des sanctuaires ne possèdent pas de temple. Dans ce cas, les divinités sont simplement honorées dans des enceintes à ciel ouvert qui n'ont qu'un autel.

 

FIN DE LA QUATRIÈME PARTIE

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Art : architecture
commenter cet article

commentaires