Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 10:50

Source

Guilhem de Berguedan fut un grand seigneur dont le nom apparaît dans de nombreux documents entre 1138 et 1192.

 

Il participa avec détermination aux luttes féodales qui dévastaient son pays. En 1175, Guilhem de Berguedan assassina traîtreusement le vicomte Raimon Folc de Cardona dont il enviait la puissance.

 

Après être entré en rébellion contre l'évêque d'Urgel (qu'il menaça de castration), puis contre le roi Alphonse II, Guilhem de Berguedan décida quelques années plus tard de se rallier à ce dernier. Cet événement eut lieu lors d'une entrevue entre Guilhem de Berguedan et Richard Cœur de Lion à Najac (en Rouergue) le 14 avril 1185.

 

Il aurait été assassiné par un fantassin, ce dont ne fait état aucun document historique.

 

Guilhem de Berguedan, qui fut l'ami de Bertran de Born, nous a laissé trente et un poèmes. La plupart de ces poèmes sont des sirventès extrêmement virulents en rapport avec les combats qu'il a menés durant sa vie.

 

Alors que de son vivant, il avait injurié Ponç de Mataplana, Guilhem de Berguedan rédigea un planh magnifique lors de sa disparition.

 

Il composa plusieurs cansos amoureuses, remarquables par la précision avec laquelle il transposa le vocabulaire féodal, qu'il connaissait fort bien dans le domaine de l'érotique courtoise.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Biographies
commenter cet article

commentaires