Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 09:56

Source

Cette nouvelle n'en est plus une mais mérite encore notre attention….

 

Dans le centre de l'Allemagne, des archéologues ont découvert une tombe datant de l'âge de pierre. Dans cette sépulture d'environ 4 600 ans, reposaient les restes d'une femme, d'un homme et de deux enfants âgés de huit à neuf ans et de quatre à cinq ans respectivement. Les quatre personnes enterrées se faisaient face – est-ce le reflet de leurs relations quand ils étaient vivants ?-, ce qui reste une pratique surprenante dans la culture de l'âge de pierre.

En effectuant une analyse A.D.N., les archéologues ont pu établir qu'il s'agissait des parents et de leurs enfants.

 

Si nous connaissons depuis longtemps les outils utilisés à l'âge de pierre, nous ignorons encore quels pouvaient être les liens sociaux qui existaient à cette époque. Cette découverte permet d'affirmer que la famille nucléaire classique était déjà une réalité dans le centre de l'Europe à l'âge de pierre. Selon l'archéologue Wolfgang Haak de l'université d'Adélaïde, "il s'agit de la plus ancienne preuve génétique moléculaire d'une cellule familiale, [ce qui] ne prouve pas que la famille de base (le père, la mère et les enfants) soit un modèle universel ou la plus ancienne institution des communautés humaines."

 

Dans le Land de Saxe-Anhalt, à Eulau, les chercheurs ont aussi étudié quatre sites funéraires qui datent de la même période et qui contiennent les restes d'adultes et d'enfants. Sur plusieurs squelettes, des traces de blessures ont été constatées, ce qui permet d'affirmer que les individus ont été victimes d'une attaque violente.

Un morceau de projectile de pierre a été trouvé dans la vertèbre d'une femme. Le crâne d'un homme avait été fracturé. Des blessures sur l'avant-bras et les mains ont aussi été constatées, sans doute que les individus avaient voulu se protéger en plaçant leurs bras ainsi.

 

Afin que toutes les personnes aient pu être enterrées, les survivants de cette attaque ont dû revenir sur les lieux pour s'occuper des corps.

Dans une autre tombe, trois enfants et une femme ont été découverts. Les analyses ont révélé que deux enfants étaient issus de la même fratrie et que la femme n'était pas leur mère. Les scientifiques estiment que cette femme pourrait être une tante ou une belle-mère.

 

Une étude a été réalisée sur le taux de strontium qui se trouve dans la denture. Cet élément chimique, qui s'accumule dans les dents pendant l'enfance, fournit des renseignements sur l'endroit où l'individu a grandi. Les chercheurs ont annoncé que les niveaux de strontium découverts permettent d'affirmer que les femmes ont grandi dans une autre région que celles des hommes et des enfants. Cela indique que des unions ont été nouées entre différents groupes, les femmes allant rejoindre leurs époux. Cela permettait non seulement d'éviter des alliances consanguines mais aussi de forger des relations avec d'autres groupes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article

commentaires