Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 09:49

Depuis plusieurs mois, les travaux, devant permettre l'installation du tramway rémois, ont commencé. Comme l'autorise la loi, des fouilles préventives, menées par l'I.N.R.A.P., ont eu lieu et se poursuivent. Les découvertes sont nombreuses.

 

Le 9 février dernier, les archéologues qui travaillaient face à l'actuelle gare, ont présenté leurs dernières découvertes.

 

Des pièces d'argenterie, soigneusement enveloppées de tissus et pour l'une d'entre elles de fourrure ou de peau, reposaient dans la cave d'une domus qui a été détruite lors d'un incendie. Il s'agit de différentes pièces de vaisselles de bronze habillées d'une tôle d'argent. Les archéologues ont annoncé avoir trouvé "deux plats ronds dont un décor perlé, de deux plats ovales à marli horizontal  et décor gravé, une coupe à collerette, un plat rond contenant une coupelle retournée et quatre cuillères d'argent et de bronze."

 

Ces objets, sans doute fabriqués dans le Centre, voire le Centre Est de la Gaule, datent probablement des II e siècle et III e siècle de notre ère. Cette vaisselle, qui avait été rangée –et non caché-  servait à présenter des mets selon le nouvel art de la table existant aux II et III e siècles.

 

Les tissus, qui entouraient ces objets, vont aussi être analysés. En effet, il est assez rare de retrouver des tissus antiques aussi bien conservés. Plusieurs dizaines de centimètres carré de ces tissus, âgés de 1800 ans, nous en apprendrons plus sur les tissus fabriqués et utilisés dans l'Antiquité.

 

 

 

Ce même jour, d'autres archéologues, qui fouillaient en bordure de la Vesle (qui correspond à la limite ouest de la ville gallo-romaine), ont découvert des entrepôts, des ateliers et un quai implantés près de l'ancien lit de la rivière. Des viviers datant de la fin du Moyen Âge ont aussi été trouvés.

 

Ces 3 800 m2, situés en milieu humide, ont permis la conservation de nombreux objets dont un peigne en bois, (objet souvent découvert lors de fouilles mais habituellement fait en os). Ce peigne ressemble beaucoup à nos peignes à poux.

 

Sous les fondations, les archéologues ont découvert  une forêt des pieux en chêne. Ces derniers ont été recouverts d'un radier sur lequel reposent les murs.

Quatre puits de forme carré, dont le cuvelage est composé de planches assemblées soit à mi-bois, soit à queues d'arondes, ont été mis à jour. Leur présence est sans doute due à l'activité artisanale du site.

De nombreuses activités artisanales semblent avoir eu lieu ici comme en témoigne plusieurs fosses de stockage ou de décantation d'argile à poterie, des ateliers de tissage, des fours… Un mystère toutefois, la présence de très nombreuses chaussures de cuir dans le lit de la rivière au débouché des caniveaux d'une rue antique.

 

Ce site d'activité artisanale daterait de Constantin I er Le Grand.

 

 

Reims, qui fut, à l'époque gallo-romaine, l'une des plus grandes villes de l'Empire romain (cité d'environ six cents hectares à l'époque) n'a pas fini de nous dévoiler son riche passé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article

commentaires

carambaole 15/03/2009 10:10


bonjour,votre post est super