Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 10:07

Source

Dans son Histoire, la France a connu assez peu de violents séismes. En général, des écrits nous permettent d'apprendre quand sont survenus des événements de ce genre, mais les traces écrites peuvent ne pas arriver jusqu'à nous.

Nîmes comptait vers 300 avant notre ère quelque vingt mille habitants à qui il fallait une alimentation en eau. Le Pont du Gard fait partie du réseau qui alimentait Nîmes. Or le Pont de la Lône qui fait partie de ce même réseau a été détruit, ce qui n'est pas le cas du Pont du Gard. Connaître la raison de la destruction  de ce premier s'imposait.

C'est pourquoi, afin de comprendre ce qui a engendré la destruction du Pont de la Lône, des recherches ont été effectuées sur plusieurs sites. Dans un premier temps, ils sont allés auprès du Pont de la Lône afin d'observer les ruines du pont détruit : les piliers du pont sont effondrés, des milliers de pierres sont éparpillées sur le sol, un bloc de pierre de plusieurs tonnes a fait une rotation de 180° en tombant, les murs de soutènement ont été mis à bas…

Sur les cinquante kilomètres du canal, des fractures et des déformations caractéristiques ont aussi été observées.

Après avoir rassemblé toutes les données (archéologie, géologie structurale, mécanique des matériaux et tectonophysique), l'équipe dirigée par Philippe Volant a essayé grâce à la modélisation numérique différents scénarii sismiques.

L'équipe de chercheurs estime que, entre 250 et 350 de notre ère, un séisme d'une magnitude six sur l'échelle ouverte de Richter a eu lieu et a détruit l'aqueduc de Nîmes à plusieurs endroits. Le Pont du Gard a résisté non seulement grâce à son élasticité mais aussi grâce à une fréquence de vibration différente de celle qui est survenue sur le Pont de la Lône.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article

commentaires