Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 10:02

Source

Endymion est présenté comme étant le fils ou le petit-fils de Zeus.

Il était roi des Eoliens qu'il avait conduits de Thessalie en Elide.

Il eut trois fils Epéios, Péon et Etolos. Ce dernier sera l'ancêtre des Etoliens.

Alors que son père lui avait proposé de réaliser son vœu le plus cher, Endymion avait demandé à jouir d'une immortelle jeunesse. Zeus accepta à la condition qu'il passerait son éternité en dormant.

 

Selon une légende, Hypnos, épris du bel Endymion, lui permit de dormir les yeux ouverts afin de l'admirer dans tout son éclat.

Selon une autre légende, après avoir contemplé Endymion endormi, Séléné (la Lune), tomba amoureuse de lui. C'est pourquoi, chaque nuit, Séléné revenait le caresser de ses rayons amoureux. De ces nombreuses unions naquirent cinquante filles. Ses filles représenteraient les cinquante mois lunaires qui s'écoulent entre une nouvelle session de jeux olympiques.

Peintres et poètes ont consacré certaines de leurs œuvres à ce mythe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article

commentaires