Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 10:36

Si l’annonce de la disparition de Bronislaw Geremek ne vous a pas touché, c’est sans doute que vous ignorez tout de cet homme polonais, qui voilà quelques mois, avait su rester digne malgré le mauvais tour joué par d’autres.

 

Cet homme, qui vient de disparaître le 13 juillet 2008, dans l’Ouest de la Pologne, dans un banal accident de voiture – qui il y a moins de vingt ans aurait suscité de nombreuses questions-, mérite pourtant toute notre attention. L’Europe est sans aucun doute orpheline d’un grand Homme qui a beaucoup œuvré pour elle.

 

Membre du parti communiste polonais depuis 1950, Bronislaw Geremek choisit de démissionner de ce parti en 1968, car les troupes du pacte de Varsovie avaient envahi la Tchécoslovaquie.

Elève à Paris, durant les années 1950, de l’Ecole pratique des Hautes Etudes, Bronislaw Geremek –francophone et francophile- fut aussi l’un des meilleurs spécialistes de l’histoire médiévale française. Nous lui devons d’ailleurs plusieurs ouvrages dont Marginaux parisiens aux XIV e et XV e siècles.

 

Bronislaw Geremek, enfant rescapé du ghetto de Varsovie, a toujours tendu la main tout au long de sa vie, et ce, quelles que soient les circonstances : aussi bien à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, que dans les années 1980….

 

Quand les grandes grèves débutent en 1980 à Gdansk, il est là avec d’autres intellectuels –peu nombreux il est vrai- qui ont décidé de rejoindre les syndicats ouvriers. Il deviendra d’ailleurs l’un des conseillers de Lech Walesa. Fils de rabbin, il se lie aux milieux catholiques qui organisent alors la résistance contre la loi du général Wojciech Jaruzelski de 1981.

 

Il connaît la prison durant ces années-là. Dès sa sortie, cet homme de compromis participe aux pourparlers qui permettent au syndicat Solidarité de remporter les élections de 1989.

 

Il devient ministre des affaires étrangères de 1997 à 2000. Il travaille non seulement à la « réintégration » de la Pologne « au monde libre » (i.e. adhésion de l’O.T.A.N. en 1999) mais aussi à l’Europe (i.e. adhésion à l’Union en 2004). Aux yeux de Bronislaw Geremek, l’Europe ne supprimait pas les nations, sauf dans ce qu’elles avaient de pire.

 

Cet ancien marxiste avait réclamé, ces derniers temps, que l’on écoute et appuie les voix de ceux qui, à Moscou, se battent pour la démocratie. Le faire serait le meilleur hommage que nous puissions lui rendre.

 

 

Le premier numéro de la revue XXI, sorti en janvier 2008 (en librairie seulement), contient une entrevue de Bronislaw Geremek. Voici l’adresse de cette revue dont le numéro trois est sorti au début de l’été :

XXI , 3 rue Rollin –75005 Paris.

Tél : 01 42 17 47 80

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Pêle-mêle
commenter cet article

commentaires