Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 10:13

Source

Rutebeuf, dont nous ne connaissons que le surnom, est sans doute champenois d'origine. Un de ses textes parle des  conflits qu'il y eut à Troyes en 1249.

Il vécut sous le règne de Saint Louis puis de Philippe le Hardi.

Poète et jongleur, Rutebeuf connut presque toute sa vie la misère dont il parvint à parler avec humour et ironie. Mais cette façon de rire de soi cache mal une grande détresse. Cependant, Rutebeuf réussit à demeurer optimiste, car il continue au fil des jours à espérer un avenir meilleur : "L'espérance du lendemain, ce sont mes fêtes."

Clerc sachant le latin, Rutebeuf fut marié. Il vécut plusieurs années à Paris à partir de la seconde moitié du XIII e siècle. Son œuvre écrite entre 1248 et 1272 rompt avec la poésie courtoise des trouvères des années précédentes. Il critique le roi, le pape. Il prend le parti de Guillaume Saint-Amour dans la querelle qui opposa alors l'Université aux ordres mendiants.

Rutebeuf écrivit des pièces lyriques, des poèmes allégoriques, des poèmes dramatiques, des fabliaux et des pièces satiriques, mais aucune chanson d'amour. Il mourut après 1280.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Biographies
commenter cet article

commentaires