Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 10:13

Source

Issu d'une famille d'ancienne noblesse, Philippe de Commynes naît en Flandres en 1445 ou 1447. Son parrain est Philippe le Bon, duc de Bourgogne.

 

Orphelin au début des années 1450, Philippe de Commynes est confié à un membre de sa famille.


En 1464, il entre au service de Charles, comte de Charolais, futur Charles le Téméraire.

 

Devenu conseiller et chambellan de Charles le Téméraire, Philippe de Commynes est témoin de l'entrevue de Péronne en 1468. Il réussit à calmer la fureur de Charles le Téméraire contre Louis XI.

 

Quatre ans plus tard, il abandonne le camp bourguignon et s'attache au service de Louis XI qu'il rejoint aux Ponts de Cé (département actuel du Maine et Loire, 49) en août 1472.

 

Les biens qu'il possède en Flandre sont alors confisqués, mais Louis XI lui offre une pension de six mille livres.

 

En 1473, Philippe de Commynes épouse Hélène de Chambes qui lui apporte en dot le domaine d'Argenton en Poitou.

 

A la mort de Louis XI, dont il est témoin, il choisit le parti des Princes et connaît alors un retour de fortune. Il est même arrêté puis jugé.

 

Il est compromis, en 1487, dans la "Guerre folle", ce qui lui vaut d'être emprisonné à Loches, cinq mois durant. Condamné, deux ans plus tard, à la relégation il est gracié puis réhabilité.

 

A partir de 1489, et ce, jusqu'en 1491, il commence la rédaction des six premiers livres de ses Mémoires, consacrées au règne de Louis XI.

En 1494, il entre au service de Charles VIII.

 

En 1497, et ce, un an durant, il rédige les livres VII et VIII des Mémoires consacrées au règne de Charles VIII.

 

Lors de l'avènement de Louis XII, Philippe de Commynes n'a plus la carrière politique qu'il avait eu jusqu'à présent. Il reparaît à la cour en 1505, puis se rend en 1407 en Italie avec Louis XII.

 

Il meurt le 18 octobre 1511 au château d'Argenton.

 

Ses Mémoires, qui le font considérer comme le premier historien moderne, propose une analyse subtile et lucide de la politique du moment.                  

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Biographies
commenter cet article

commentaires