Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Pages

15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 10:28

Son nom signifie "la bien-aimée." Elle est la seule déesse pangermanique connue. En effet, en allemand, vendredi se dit "Freitag", c'est-à-dire le "jour de Frigg." Ce même sens se retrouve en anglais avec "Friday" et en suédois avec "Fredag".

 

Comme Vénus –qui apparaît dans vendredi -, Frigg a de nombreux points communs avec cette déesse, dans la mesure où l'une comme l'autre ont joué un rôle important. Frigg est souvent considérée comme étant la protectrice du mariage et de la maternité.

 

Frigg renvoie à l'idée de parenté et de féminité. Elle est présentée comme l'épouse d'Odinn, ce qui ferait d'elle dans ce cas la mère des dieux ases, mais il s'agirait d'une affabulation récente. Sans doute est-ce dû à la confusion qui existe entre elle et Freyja.

 

Frigg est avant tout la Mère. Cela fait d'elle une espèce de Déesse-Mère. Elle habitait, dit-on, Fensalir qui signifie "Salles des Bourbiers". Or, dans la religion nordique ancienne, un culte particulier était voué à ce genre de lieu qui servait à la noyade sacrée de prisonniers ou des victimes propitiatoires.

 

Quelquefois, Gna est présentée comme la servante et la messagère de Frigg dans le monde entier.

 

Frigg est présente le plus souvent dans tous les mythes liés à la mort, notamment à celle de Baldr, son fils. Frigg avait demandé à  tous les êtres d'être inoffensifs à l'égard du beau dieu, mais elle avait omis le gui, dont Loki fera une flèche mortelle.

Désirant sortir Baldr du séjour de Hel (le royaume des morts), elle avait demandé à tous les êtres qu'ils pleurent sa disparition, mais Thökk, une femme vieille et méchante –qui était en fait, Loki métamorphosé- ne voulut pas pleurer.

Frigg envoya Hermodir au séjour du Hel afin d'en délivrer Baldr.

 

Dans un autre mythe – Edda poétique et l'Histoire des Lombards de Paul Diacre-, Frigg, grâce à une ruse,  réussit à obtenir la protection d'Odinn sur les Lombards.

 

Son statut de mère aimante n'est pas le seul. Elle est présentée quelquefois comme déesse de l'érotisme plus ou moins incestueuse. Elle aurait couché avec les deux frères de son époux Odinn nommés Vili et Vé.

 

Finalement, nous avons peu de certitudes sur cette déesse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Mythologie
commenter cet article

commentaires