Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Pages

15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 14:58

Cette recette médiévale est tirée du Tractatus de modo preparandi et condiendi omnia cibaria dont le texte intégral est disponible sur le site suivante : http://www.uni-giessen.de/gloning/tx/mul1-tra.htm A vos Gaffiot, pour les latinistes !

 

Voici l'adaptation que je vous propose !

 

Délayez 300 g de farine avec trois jaunes d'œufs, 50 g de beurre fondu et deux cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger. Ajoutez ensuite de l'eau tiède afin d'obtenir une pâte fluide. Salez légèrement.

 

Laissez reposer la pâte environ 30 minutes.

 

Ajoutez les trois blancs en neige à la pâte que vous avez laissée reposer.

 

Versez dans une poêle à fond épais de l'huile sans goût que vous faites chauffer. Dès que l'huile est bouillante, déposez des petites quantités de pâte à l'aide d'une petite cuillère. Faites dorer la pâte des deux côtés et déposez sur du papier absorbant le beignet obtenu.

 

Vous pouvez soit les sucrer, soit verser sur ces beignets du caramel que vous aurez fait vous-même.

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Cuisine
commenter cet article

commentaires