Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Pages

4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 10:46

Nom masculin qui vient du bas latin paraveredum, qui signifie "cheval de renfort", formé à partir du latin veredus, "cheval de voyage", d'origine celtique et doté du préfixe grec para- "à côté".

 
Au Moyen Age, ce terme signifie "cheval de marche, de voyage ou de parade". Ce cheval était non seulement destiné aux cérémonies mais aussi aux dames. Ce substantif était en concurrence avec le terme, haquenée, qui désigne un cheval de dame pour la promenade.
 
Au XIII e siècle, le substantif, palefrenier, apparaît. Il désigne celui qui conduit et soigne le palefroi, puis ensuite, le garçon d'écurie chargé du soin des chevaux, sens qu'il a encore aujourd'hui.
 
A côté du terme, palefroi, il existe d'autres substantifs :
Auferrant : ce mot d'origine arabe désigne un "cheval de combat impétueux". Ce terme disparaît en Moyen Français.
Chaceor : est un "cheval de chasse rapide et léger". Ce terme disparaît aussi en Moyen Français.
Destrier : est un "cheval de bataille, mené de la main droite par l'écuyer et que le chevalier montait que lorsqu'un danger se présentait. Ce substantif a survécu jusqu'à nos jours.
Roncin : est un "cheval de trait de peu de valeur. Ce terme existe en Moyen Français mais disparaît des dictionnaires dès 1606.
Sommier : est un "cheval de charge". Cependant ce terme désigne aussi "un équipage" en 1334 et "une poutre" au XIV e siècle. Ces trois sens persistent en Moyen Français. Par contre en Français Classique, nous retrouvons encore le sens de "cheval de charge". Ce sens demeure aujourd'hui mais ce n'est plus le sens principal.
 
Dans la quatrième (1762)et la sixième éditions (1832) du Dictionnaire de l'Académie française, palefroi apparaît toujours mais il renvoie au Moyen Age. La définition donnée est : "on appelait ainsi les chevaux qui servaient au Dame avant que l'on eût l'usage des carrosses".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bernie 08/02/2008 07:24

Cela me fait me souvenir de mes cours à l'université lorsque j'étudiais Perceval