Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Pages

12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 12:41

A la fin de l'été, le père de Catherine attrapa un mauvais rhume. Un jour d'automne, Nelly accepta de faire une promenade avec Catherine qui s'inquiétait pour son père malade. Cela angoissa la jeune fille au point de se demander ce qui lui arriverait si son père venait à disparaître subitement. Nelly essaya de la rassurer et lui fit promettre d'être sage le temps de la convalescence de son père.

A l'occasion de cette promenade, les deux femmes rencontrèrent Heathcliff qui reprocha vivement à Catherine la correspondance amoureuse qu'elle avait entretenue avec Linton et surtout interrompue. Ce dernier souffrant risquait de mourir. Ces propos indignèrent Nelly qui ne vit que ruse dans tout cela. Mais elles se rendirent à Hurle-vent afin de voir Linton.
 
Nelly et Catherine étaient en présence d'un Linton malade et irritable, moqué par Hareton. Linton et Catherine se parlèrent mais finirent par se disputer au sujet de leurs parents. Linton révéla alors à Catherine que son père, Heathcliff, avait été très amoureux de sa mère, Catherine. La réaction de Catherine provoqua une crise chez Linton obligeant Catherine à rester un peu plus longtemps auprès de Linton. Les deux femmes finirent par reprendre le chemin de la maison. Tout en marchant, Nelly tenta de faire comprendre à Catherine que l'état de santé de Linton était fort mauvais, le jeune homme ne parviendrait pas à ses vingt ans. Mais Catherine ne voulut rien entendre.
Après cette excursion sous un mauvais temps, Nelly tomba malade et dut rester trois semaines alitée. Catherine prit soin de son père et de Nelly et profita de ses soirées, alors que ses deux malades dormaient, pour sortir, sans le dire.
 
Après avoir passé trois semaines couchée, Nelly se leva. La première fois qu'elle put passer une soirée avec Catherine, la jeune fille se montra impatiente sans que Nelly en comprenne la raison. Après avoir observé discrètement la jeune fille, Nelly s'aperçut que chaque soir, Catherine se rendait à Hurle-vent auprès de Linton, et ce, depuis plusieurs jours déjà. Catherine fut obligée d'avouer et raconta ses soirées à Nelly. L'ambiance n'était pas agréable, la moindre petite chose tourmentait Linton qui devait être alors soigné. Ceci inquiéta Catherine.
Nelly rapporta cela à Edgar, le père de Catherine, ce qui mit fin aux visites de Catherine à Hurle-vent. Cependant, Edgar autorisa à Linton de venir à Thrushcross Grange s'il le désirait.
 
Les derniers événements que Mme Dean rapporte, ont juste un an. Edgar restait inquiet pour sa fille car Linton n'était pas à ses yeux celui qu'il fallait à sa fille, mais la santé fragile d'Edgar l'empêcha d'agir.
Peu après, Linton envoya une lettre inspirée par son père. Il expliquait qu'il n'était pas autorisé à se rendre à Thrushcross Grange. Il exprimait le souhait de voir sa cousine, Catherine. Edgar ayant refusé les entrevues demandées, Heathcliff trouva un autre moyen pour mettre son plan à exécution afin que son fils mourant épousât Catherine.
 
Les premières semaines de l'été, Edgar accepta que Catherine et Linton fissent chaque semaine une promenade à cheval ou à pied. Cependant, lors de cette première sortie, les consignes demandées par Edgar ne furent pas tenues. Quand Nelly et Catherine eurent rejoint Linton, Nelly comprit que l'état de santé de Linton était mauvais, en plus le jeune homme craignait de plus en plus son père. En partant, elles laissèrent le jeune homme à son désespoir.
 
Une semaine après cette rencontre, la santé d'Edgar se dégrada. Nelly et Catherine choisirent néanmoins de se rendre au rendez-vous. Linton semblait plus craintif encore qu'avant. Catherine offrit un accueil plutôt froid à Linton qui se montra plus suppliant encore : " But leave me and I shall be killed ! Dear Catherine, my life is in your hands." (i.e. "Mais si vous m'abandonnez, vous me tuez !Chère Catherine, ma vie est entre vos mains."). Le groupe fut rejoint par Heathcliff qui terrorisant Linton, parvint à faire venir les deux femmes à Hurle-vent. L'ambiance demeurait extrêmement tendue. De même que Heathcliff haïssait les deux enfants, de même Catherine le haït. Une dispute violente survint entre Heathcliff et Catherine. L'intervention de Nelly en faveur de la jeune fille n'eut aucun effet. Les deux femmes se virent condamnées à rester à Hurle-vent, enfermées dans une des pièces de la maison. Nelly interrogea alors Linton afin de savoir ce que Heathcliff, qui venait de les laisser, était en train de préparer : "Papa wants us to be married." (i.e. " Papa veut que nous nous mariions."). Cette révélation mit en colère Nelly. Linton ne savait que supplier Catherine afin qu'elle acceptât ce mariage. En plus Heathcliff n'ignorait pas que l'absence de Catherine le soir même inquiéterait Edgar, qui lui aussi était mourant.
Le lendemain matin, Heathcliff vint chercher Catherine. Nelly se retrouva seule et n'eut pour seule visite que Hareton qui vint lui apporter à manger. Nelly demeura enfermée cinq nuits et quatre jours.
 
Le matin du cinquième jour, Zillah, la servante de Hurle-vent était de retour à la maison et retrouva avec joie Nelly que la rumeur disait noyée dans les marais des environs. Elle venait d'apprendre que son maître M. Heathcliff avait sauvé Nelly et sa jeune maîtresse. Ce mensonge révolta Nelly.
Nelly dut revenir seule à Thrushcross Grange. Avant de partir, elle demanda des nouvelles de Catherine. Cette dernière était maintenant l'épouse de Linton. Heathcliff continua d'être tyrannique envers son fils qui lui continua d'être lâche.
Nelly trouva Edgar mourant. Elle lui annonça le retour de sa fille, Catherine et lui expliqua la nouvelle situation.
Edgar songea alors à changer sa testament afin que sa fille ne vît pas son héritage tomber entre les mains de Heathcliff à la mort de son fils. Mais M. Green, l'homme de loi à qui l'on avait demandé de se rendre à Thrushcross Grange, n'arrivait pas pour une raison simple, il s'était vendu à M. Heathcliff.
Catherine revint à Thrushcross Grange afin de pouvoir faire ses adieux à son père qui disparaît à l'âge de trente-neuf ans.
Quand M. Green se présenta enfin à Thrushcross Grange, il fit ce que Heathcliff lui avait demandé. Cependant, Nelly veilla à ce que Edgar Linton reposât auprès de son épouse, Catherine.
 
Le soir même des obsèques, Heathcliff vint chercher Catherine à Thrushcross Grange. Désirant louer la propriété, Heathcliff voulait disposer de cette demeure et désirait avoir ses enfants auprès de lui. Catherine répondit à cette exigence avec calme et lucidité :
 " Mr Heathcliff, you have nobody to love you ; and, however miserable you make us, we shall still have the revenge of thinking that your cruelty arises from your greater misery ! " (i.e. " M. Heathcliff, vous n'avez personne pour vous aimer, vous ; et si miserables que vous nous rendiez, nous aurons toujours la revanche de penser que votre cruauté vient de votre misère encore plus grande.").
Avant de quitter la maison, Heathcliff regarda le portrait de la mère de Catherine, déclara qu'il le voulait et raconta ce qu'il avait fait à Nelly : " I got the sexton, who was digging Linton's grave, to remove the earth off her coffin lid, ans I opened it. I thought, once, I would have stayed there, when I saw her face again – it is hers yet – he had hard work to stir me ;but he said it would change, if the air blew on it, and so I struck one side of the cofin loose – and covered it up – not Linton's side, damn him ! I wish he'd been soldered in lead – and I bribed the sexton to pull it away, when I'm laid there, and slide mine out too. I'll have it made so, and then, by the time Linton gets to us, he'll not know which is which !" (i.e. " J'ai fait enlever, par le fossoyeur qui creusait la tombe de Linton, la terre sur son cercueil, à elle, et je l'ai ouvert. J'ai cru un instant que j'allais rester là : quand j'ai revu sa figure – c'est encore sa figure ! – le fossoyeur a eu du mal à me faire bouger ; mais il m'a dit que l'air l'altérerait. Alors j'ai rendu libre un des côtés du cercueil, que j'ai ensuite recouvert ; pas le côté près de Linton, que le diable l'emporte ! Son cercueil, à lui, je voudrais qu'il eût été soudé au plomb. Puis j'ai soudoyé le fossoyeur pour qu'il enlevât ce côté quand je serai couché là, et qu'il fasse subir la même opération à mon cercueil, que je ferai disposer en conséquence. Et alors, quand Linton viendra nous voir, il ne pourra plus s'y reconnaître ! ").
Peu après, Heathcliff et Catherine quittèrent Thrushcross Grange.
 
Nelly fit une tentative de visite à Hurle-vent mais sans succès. Zillah qui n'aimait pas la jeune fille, donna des nouvelles de Catherine à Nelly.
Six semaine avant l'arrivée de M. Lockwood, Nelly apprit que Linton avait été bien malade mais que personne n'avait bougé. Linton mourut. Peu après le décès de son mari, Catherine tomba malade et resta deux semaines dans sa chambre. Le testament de Linton était en faveur de son père.
Hareton faisait tout pour plaire à sa cousine, mais Catherine demeurait distante et sans doute aigrie par les événements de ces derniers jours. Catherine ne chercha la compagnie de personne et ne fit que défier Heathcliff dès que l'occasion se présentait.
Nelly a terminé son récit. M. Lockwood est rétabli mi-janvier. Il veut se rendre auprès de Heathcliff pour annoncer qu'il peut louer la propriété car M. Lockwood regagne Londres pour six mois.
 
M. Lockwood se rend à Hurle-vent avec un billet de Nelly pour Catherine. Cette fois, M. Lockwood prête attention à Hareton. Heathcliff absent, M. Lockwood entre dans la maison en compagnie de Hareton. Catherine toujours aussi distante, prépare le repas. Maladroitement, M. Lockwood remet le billet de Nelly à Catherine. La jeune fille n'a rien pour répondre à Nelly, Heathcliff a détruit le peu qui lui appartenait. Seul Hareton a encore quelques livres qu'il lit encore fort mal. Se souvenant de tout ce que Nelly lui a raconté, M. Lockwood prend la défense du jeune homme. Hareton rapporte quelques livres à Catherine, mais cette dernière se moque encore de lui. Blessé, il jette les livres au feu, ce qui lui coûte pourtant, tout comme à Catherine qui ne bouge pas.
Heathcliff arrive enfin. Après avoir annoncé son départ de Thrushcross Grange à son propriétaire, M. Lockwood est invité à partager le repas par M. Heathcliff. Ce moment se déroule sans aucune convivialité. M. Lockwood part convaincu que dans cette demeure la vie est sinistre.
 
Nous sommes en septembre 1802. M. Lockwood est en visite chez un ami. Apprenant qu'il se trouve dans les environs de Gimmerton, M. Lockwood décide de se rendre à Thrushcroos Grange où il arrive avant le coucher du soleil. Il trouve là une femme accompagnée d'une fillette de neuf ans. Il apprend que Nelly se trouve maintenant à Hurle-vent. Comme rien n'est prêt dans la demeure dont il est encore le locataire, il part se promener.
Il arrive à Hurle-vent à la tombée de la nuit. Dans la salle, un couple est là. Une jeune fille écoute un garçon en train de lire. Il s'agit de Catherine et de Hareton. Les jeunes gens ne l'ayant pas vu, il se rend dans la cuisine où il trouve Nelly en compagnie de Joseph. Nelly est heureuse de revoir M. Lockwood.
Après le départ de Zillah, Nelly est revenue à Hurle-vent. M. Lockwood dit qu'il désire juste régler à Heathcliff les comptes au sujet de la location de Thrushcross Grange. Nelly lui apprend que Heathcliff est mort voilà déjà trois mois.
Quinze jours, après le départ de M. Lockwood, Heathcliff demanda à Nelly de venir à Hurle-vent. Nelly se rendit compte que la jeune fille a changé, même si elle continuait de malmener Hareton, ce qui déplaisait à Nelly. Hareton resta insensible au rapprochement de Catherine. Il y eut cependant réconciliation à laquelle Nelly prit part. Catherine et Hareton sont, à ce jour, sur le point de se marier annonce Nelly.
 
Le lendemain de leur réconciliation, au moment du repas, Heathcliff qui n'était pas encore au courant de cela, se fâcha contre eux. En plus, Joseph vint et demanda ses gages à Heathcliff tout en lui révélant la cause de son départ. Catherine et Hareton avaient enlevé les cassis. Comme Catherine ne se laissa pas faire et trouva les propos qui mirent Heathcliff hors de lui. Après cette violente altercation, M. Heathcliff resta seul .
Catherine avait appris à lire à Hareton qui progressait vite. Heathcliff comprit les deux cousins qui s'entendaient bien. Il se confia à Nelly : "It is a poor conclusion, is it not." […]. "I get levers and mattocks to demolish the two houses, and train myself to be capable of working like Hercules, and when everything is ready, and in my power, I find the will to lift a slate off either roof has vanished ! […] I have lost the faculty of enjoying their destruction, and I am too idle to destroy for nothing." (i.e. "C'est une triste conclusion, n'est-ce pas ? […]. Je prends des leviers et des pioches pour démolir les deux maisons, je m'exerce à devenir capable d'un travail d'Hercule, et quand tout est prêt, à pied d'œuvre, je m'aperçois que la volonté de soulever une seule ardoise de chacun des toits s'est évanouie ! […]. J'ai perdu la faculté de jouir de leur destruction, et je suis trop paresseux pour détruire sans motif.").
 
Heathcliff s'arrangea pour ne plus voir personne dans la maison. Une nuit, en avril, il sortit pour ne revenir que le matin. Chacun perçut ses changements. Cette espèce de bonne humeur inquiéta Nelly qui n'en dit mot. Heathcliff s'expliqua son comportement : " Last night, I was on the threshold of hell. To-day, I am within ight of my heaven – I have my eyes on it – hardly three feet to sever me ! " ( " i.e. " La nuit dernière, j'ai été au seuil de l'enfer. Aujourd'hui je suis en vue de mon ciel. J'ai les yeux fixés dessus : trois pieds à peine m'en séparent ! " ).
Le soir venu, Nelly apporta un souper à Heathcliff, mais elle trouva Heathcliff appuyé sur le rebord de la fenêtre. C'est en approchant avec la bougie qu'elle avait apportée que Nelly eut peur. Elle eut le sentiment d'avoir un fantôme sous les yeux. Ce fut Joseph qui s'occupa donc de Heathcliff.
Le lendemain, Nelly retrouva Heathcliff en bas. Son comportement paraissait toujours aussi étrange : " […] it seemed, exactly, that he gazed at something within two yards distance." (i.e. "[Les] yeux [de Heathcliff] semblaient exactement dirigés vers une chose qui se serait trouvée à deux mètres de lui.").
Heathcliff sortit quelque temps plus tard.
Un autre soir, Heathcliff revint de sa promenade à minuit passé et resta dans la salle en bas ce qui inquiéta Nelly qui vint dans la salle où elle trouva Heathcliff faisant les cent pas, murmurant des propos dont seul le prénom de Catherine était audible. Heathcliff ne s'était rendu pas compte de la présence de Nelly qui attira son attention en faisant du bruit dans la cuisine.
Tiré peu de temps de sa rêverie, Heathcliff demanda qu'on lui allumât du feu, puis il replongea dans ses pensées et demanda que M. Green se rendît à Hurle-vent afin de prendre son testament. Heathcliff resta à la fois heureux et tourmenté.
Heathcliff rappela comment il souhaitait être enterré.
Il voulut la compagnie de Nelly dans la salle, mais par peur, Nelly refusa. Le soir, il alla dans la chambre de Catherine où M. Lockwood avait dû dormir l'année précédente. Il mourut dans la nuit.
Hareton, malgré les mauvais traitements dus à Heathcliff, souffrit de la disparition de son oncle et la veilla en pleurant.
Il fut enterré selon sa volonté, ce qui scandalisa le voisinage. On dit que Catherine et lui sont devenues des fantômes et qu'ils se trouvent parfois sur la lande.
Catherine et Hareton iront à Thrushcross Grange après leur mariage.
Après avoir quitté Nelly, M. Lockwood se rendit au cimetière sur les tombes offertes à la nature.
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires