Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Présentation du Blog

Bienvenue sur ce blog !
 
Vous allez pouvoir plonger dans le monde des Lettres. Comme il n'est pas de littérature, quels que soient le pays et l'époque, hors du temps, vous pourrez aussi trouver des points de repères dans différents domaines : histoire, peinture, sculpture, musique, architecture, et tant d'autres encore…
 
Une place accordée aux nouveautés de tous pays ne fera pas oublier les textes plus anciens, voire très anciens. Vous pourrez découvrir ou redécouvrir non seulement les textes de l'Antiquité mais aussi ceux du Moyen Age. Les époques suivantes ne sont pas laissées de côté. Au milieu des textes devenus des classiques –comme le veut la formule- vous ferez peut-être d'heureuses découvertes… Vous voyagerez, je l'espère, ici et là dans des univers auxquels vous n'aviez pas encore songé…
 
Vous trouverez aussi des informations sur la langue française. Il ne s'agit pas d'un travail universitaire, mais simplement d'éléments qui permettent de rendre compte des différents états d'une langue.
 
Si vous avez envie de poursuivre, alors venez papillonner et j'espère que vous trouverez votre bonheur et que l'envie de lire sera au rendez-vous !
 
Je vous invite à partager tout cela !

Recherche

Archives

Pages

14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 10:02
Carlo Lorenzini naît à Florence le 24 novembre 1826. Sa mère, Angelina Orzali, bien qu'ayant son diplôme d'institutrice, est domestique d'abord dans la célèbre maison Venturi, puis dans la riche famille Ginori. Son père, Domenico Lorenzini, d'origine plus modeste et à la santé fragile, est cuisinier dans la maison des Ginori.
Aîné d'une famille de dix enfants, dont six sont morts en bas âge, Carlo Lorenzini, confié à une tante, va à l'école primaire, puis suit des études ecclésiastiques au Seminario di Val d'Elsa. Il poursuit chez les Padri Scolopi di Firenze.
Lorsque son frère, Paolo Lorenzini, devient dirigeant de la Manifattura Ginori, la famille acquiert un peu d'aisance. Carlo Lorenzini commence alors une carrière d'employé et de journaliste.
Il adhère aux idées de Giuseppe Mazzini. En 1848 et 1849, il participe au mouvement idéologique et politique du Risorgimento qui donnera naissance à l'unification et à la démocratisation de l'Italie quelques années plus tard. Ces événements nourriront certains moments de l'histoire de Pinocchio.
Il crée et dirige deux revues humoristiques dont la vie fut éphémère. Il s'agit de Il Lampione et La Scaramaccia.
C'est en 1859, alors qu'il rédige des articles en faveur de l'indépendance de l'Italie, qu'il signe de son pseudonyme Collodi qui est, en fait, le nom du pays natal de sa mère.
Il écrit aussi quelques comédies, un drame et plusieurs romans, mais c'est en 1880 que Carlo Collodi connaît le succès. Le directeur du Giornale per i bambini avait commandé un feuilleton pour ses jeunes lecteurs. Carlo Collodi aurait accepté cette offre pour payer des dettes de jeu, dit-on. Devant faire quinze chapitres, Carlo Colodi fut obligé de se remettre à l'écriture de son roman, car les jeunes lecteurs avaient protesté contre la fin que l'écrivain avait choisi : la marionnette mourait pendu à la branche d'un chêne. En 1883, le sort de la marionnette était tout autre : Pinocchio se transformait en petit garçon. Le roman fut édité en un seul volume peu après et fut traduit en 260 langues.
Carlo Collodi écrivit encore mais ne connut plus le même succès avec ses autres ouvrages. Il meurt subitement le 26 octobre 1890 dans sa ville natale.
Ses archives ont été données par sa famille et sont conservées à la Biblioteca Nazionale Centrale di Firenze.
 
 

Un grand merci à Paul. Sans sa traduction de l'italien en français, cette biographie aurait été moins complète

Partager cet article

Repost 0
Published by Clélie - dans Biographies
commenter cet article

commentaires

Bernie 01/02/2008 18:11

Quel bon choix !